A Walk With a Star

Pour fêter les dix millions de touristes en Corée, l’office du tourisme coréen a eu la très bonne idée d’organiser un événement appelé « A Walk with a Star » pour les étrangers en vacances ou vivant en Corée. Imaginez une promenade dans le parc olympique de Séoul avec vos artistes préférés ! Sur le papier, ça fait rêver… Mais en réalité, ce fut quelque peu moins idyllique. N’en reste pas moins que ce fut un événement des plus sympathiques que nous nous faisons un plaisir de partager.

DSC_6690  DSC_6548

L’arrivée

 

Tout a commencé par une fraîche journée de novembre. Après un long trajet en métro, me voici arrivé à l’Olympic Park de Séoul où a lieu l’événement. Il est 10h30 et les participants commencent déjà à récupérer leurs dossards pour la marche. Ceux qui l’ont déjà mis ressemblent à des coureurs de marathon. La surprise sur place est que le show d’après la marche se fait en extérieur. Et on sent bien qu’on est en novembre ! Comme ça ne commence qu’à midi, l’heure suivante se passe au chaud dans le Lotteria (chaîne de fast-food).

DSC_6837  DSC_6830

Un départ en demi-teinte

 

Un peu avant midi, les places, qui sont réservées suivant le numéro du dossard, commencent à être bien occupées quand la voix du charmant Adrien Lee résonne pour nous dire que cela ne va plus tarder. Ce présentateur franco-coréen, bien connu des amateurs de la chaîne Arirang, sera donc notre maître de cérémonie. Un petit quart d’heure après, les festivités sont lancées. Adrien laisse la parole à des représentants de l’office de tourisme et de la ville avant d’accueillir les premiers invités. En raison du froid, l’ordre des apparitions a été totalement chamboulé. Mais après tout, est-ce si important du moment que tout le monde est là ? Adrien accueille donc pour commencer les acteurs Kim Soo Hyun (Dream High) et Jang Hyuk (Windstruck, Midas) suivis du groupe ZE:A. Chacun se présente, ils échangent quelques blagues mais on voit que le petit vent les gêne autant que nous. Ils descendent donc vite de scène, après avoir salué le public, pour aller se préparer au tour de parc. Les Nine Muses étant un peu en retard, elles ne passent pas par la case scène mais on le retrouve directement sur la ligne de départ. Et là, première grosse surprise ! Les Sistar et les Infinite, au départ annoncés, ne participeront pas à la marche. Moi qui rêvais déjà de pouvoir faire ma demande à Bora (Sistar) au milieu de la foule en délire qui nous acclamerait. Après ce rêve brisé, je me rends moi aussi en face de la ligne de départ avec mes amis journalistes pour quelques photos. Tout se passe pour le mieux… jusqu’à ce que le signal de départ soit donné. La foule s’est transformée en masse informe et les services de sécurité tentent de repousser les fans pour protéger les artistes. La foule arrive tant bien que mal à avancer quand, tout à coup, au lieu d’aller à gauche, tout le monde tourne à droite pour suivre les artistes. Mais que se passe-t-il ? Au même moment, une voiture quitte les lieux avec à son bord les deux représentants, Kim Soo Hyun et Jang Hyuk. Pour information, on n’a fait que cinquante mètres. Qu’à cela ne tienne, on a toujours les ZE:A et les Nine Muses qui avancent joyeusement avec nous. J’ai la chance de me retrouver à côté de Eunji (Nine Muses) qui nous avait appris lors de notre interview (Asian Wave 1) qu’elle parlait français. Nous en profitons pour échanger quelques mots dans la langue de Molière avant d’arriver de nouveau à côté de la scène où les deux groupes remontent dans leurs voitures pour se mettre au chaud. Après avoir fait à peu près 400 mètres, nous retournons nous asseoir. Adrien, tout embêté, nous explique que nous n’avons pas fait le tour comme il fallait et que ce que nous avons fait, c’était le parcours des artistes et qu’il fallait y retourner pour déposer, dans une boite, le papier avec le numéro qu’on a donné aux participants afin de gagner des dédicaces. Donc, en fait, ce n’était pas tout à fait une marche avec les stars qui était prévue mais juste le départ avec eux. Deuxième effet « kisscool ».

DSC_6905  DSC_6971

Un show froid des plus agréables

 

Après un aller-retour avec quelques fans français, nous revenons pour assister à une démonstration de taekwondo de haute voltige. Un spectacle des plus agréables où nombre de planches sont brisées de manière acrobatique. Adrien revient pour nous annoncer le début du show et d’un coup l’ambiance monte d’un cran. En effet, Sung Kyu, le leader du groupe Infinite vient de sortir de voiture. Voyant qu’il ne retiendra pas la foule plus longtemps, notre MC les appelle sur scène. D’un coup, tout le monde se lève et s’approche au maximum de la scène. Je sens les souffles pleins d’envie des Inspirit (fans d’Infinite) qui me caressent la nuque. Sur ce, le show démarre et les garçons sont à la hauteur de l’attente des fans. Ils interprètent trois de leurs tubes, Be Mine, Paradise et The Chaser avant de vite repartir. D’un coup, la température monte très vite, enfin ma température, car j’aperçois mes chouchoutes, les Sistar. Une fois sur scène, tout le monde se rend compte qu’il fait super froid et qu’elles n’ont, comme à leur habitude, pas énormément de tissu sur les jambes. Après un petit frisson compatissant, la mélodie de Ma Boy nous entraîne. Elles entonnent ensuite leurs deux derniers titres, Loving You et Alone, dont je ne peux m’empêcher de faire le cri aux grand dam des caméramans autour de moi. Le plaisir se prolonge avec les Nine Muses qui ne doivent pas avoir plus chaud que les Sistar. Les neuf jeunes femmes aux jambes interminables nous emmènent dans leur sillage avec Ticket et News. L’assistance étant pratiquement exclusivement féminine, l’arrivée des ZE:A plaît beaucoup. En plus d’un moment un peu plus long avec Adrien, ils ont eu le droit, eux, à quatre chansons. Ils se déchaînent ainsi sur Aftermath, Phoenix, Mazeltov et une dernière chanson. Alors qu’on pensait le show fini, un dernier participant est venu se joindre aux réjouissances. Il s’agit de Hwang Min Woo, aussi connu comme le mini PSY. Du haut de ses 1m20, ce jeune garçon nous a donc offert sa spécialité, la danse du Gangnam Style. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a la pêche ! Si PSY avait fait la vidéo avec le petit à sa place, le milliard de vues serait déjà atteint. Malgré une température digne des meilleurs réfrigérateurs, il n’hésite pas, après avoir lancé ses lunettes dans la foule, à enlever sa veste et son tee-shirt. Quand on veut tomber malade, il faut le faire avec classe !

DSC_8052  DSC_7846

Cette belle journée se termine juste peu après avec l’annonce par Adrien Lee des vingt chanceux qui recevront une dédicace.

DSC_8145  DSC_8248

On a donc pu assister à un événement sympathique même si l’organisation de la marche reste à revoir. A refaire l’an prochain, sans hésiter… mais peut-être pas en novembre !

DSC_8605  DSC_8888 DSC_8905  DSC_9205