Tonbi

On entend souvent dire que les dramas japonais ne sont plus ce qu’ils étaient. Cependant, il existe encore des dramas qui ne vous font pas regretter de regarder les séries du pays du soleil levant tant par la justesse du scénario que par le jeu des acteurs. Tonbi, diffusé l’hiver dernier sur TBS, est de ceux-là. Venez donc découvrir avec nous le plus beau drama de la première moitié de l’année 2013 !

b

L’histoire

Yasu a tout de l’homme heureux : il est marié à la femme qu’il aime et elle attend son premier enfant. Misako donne naissance à un fil, Akira, et malgré la maladresse de Yasu, tout va pour le mieux pour la famille Ichikawa. Jusqu’au jour où Yasu l’orphelin se retrouve à devoir élever seul son fils…

 

Les personnages

1365140122

Ichikawa Yasuo (Uchino Masaki, vu dans JIN et Ace wo Nerae) : Yasu est un homme maladroit, un peu bête mais très gentil. Tout le monde l’adore et protège cet homme qui n’a jamais connu ses parents. Il vit avec sa femme Misako et son fils Akira. Après un terrible accident, il va se retrouver à élever seul son fils de trois ans.

tumblr_mhmdku9gBV1rfkamlo1_1280

Ichikawa Akira (Satoh Takeru, de Rookies, Kenshin le Vagabond, BECK,…) : Garçon un peu rêveur, il a été élevé seul par son père. Il est le narrateur du drama et c’est à travers ses souvenirs que l’on découvre son père, Yasu.

tonbi5

Ichikawa Misako (Tokiwa Takano que l’on connaît grâce à Long Love Letter et Kabachitare) : Elle est l’épouse de Yasu et la mère d’Akira. D’un caractère complètement opposé à Yasu, elle n’en aime pas moins son mari et veille attentivement sur lui.

vlcsnap-2013-02-19-21h09m46s211

Sakamoto Yumi (Fukiishi Kazu, vue dans Rookies, Lucky Seven, Yuuki…) : Mère célibataire, elle est la supérieure hiérarchique d’Akira au moment de la narration. Incapable de lier son travail et sa vie de mère, elle est secourue par Akira qui garde régulièrement son fils.

tonbi-06-02

L’avis de Mayura

Tonbi est un de ces dramas que l’on regarde une fois et dont on sait qu’on se souviendra longtemps. Tout, dans l’histoire, les personnages, la réalisation et le jeu des acteurs, est monté avec une très grande justesse et beaucoup d’émotions, ce qui n’est pas sans rappeler certains dramas du début des années 2000 tels Home Drama. On suit ici deux histoires en parallèle : celle d’Akira, notre narrateur, en 1998 et celle de Yasu, le père d’Akira. C’est entièrement au travers des souvenirs d’Akira et de ses perceptions que l’on découvre la vie menée par le père et le fils depuis la naissance d’Akira jusqu’au moment de la narration, et il est fort probable que l’une des forces de ce drama est ce choix qui nous permet de vivre d’autant plus intensément la relation père-fils des deux personnages principaux. C’est au travers des yeux d’un des protagonistes principaux qu’on découvre ainsi comme une famille s’est reconstruite après un drame aussi terrible que celui qui frappe la famille Ichikawa.

tonbi_key  tonbi4

Ce sont les interrogations d’Akira adulte dans sa relation avec les autres qui vont l’amener à nous conter l’histoire de son père et des gens qui l’ont entouré tout au long de sa vie, mais aussi à se construire dans le présent, notamment en ce qui concerne sa relation avec Yumi. A travers le regard d’Akira, on découvre un Yasu attentionné et maladroit, entouré d’amis et de mentors qui vont le soutenir après la mort de Misako et surtout dans l’éducation de son fils. Ce sont ces mêmes amis et mentors qui vont devenir la famille d’Akira, petit garçon qui souffre de l’absence d’une mère dont il ne se souvient pas. Tous ces amis et mentors sont une autre richesse de ce drama car c’est une occasion pour le téléspectateur de découvrir des personnages aux caractères bien trempés, forts d’histoires qui leur sont propres et de personnalités attachantes. On rira aux blagues de Shoun le moine, on s’attendrira sur le dur passé de Sachie la tenante du bar où se réunissent Yasu et ses amis, on s’attachera au caractère bourru de Kaiun, le prêtre qui aura élevé Yasu comme son propre fils, … Yasu lui-même est un personnage des plus attachants, drôle par sa maladresse et son enthousiasme et émouvant dans son chagrin et sa détresse de père veuf. Pour ce qui est d’Akira, le téléspectateur grandit avec lui au fur et à mesure des épisodes et s’attache au petit garçon perdu après la mort de sa mère, au collégien qui découvre la vérité sur la mort de sa mère, au lycéen plein d’interrogations qui souhaite entrer à l’université, … Quant à Yumi, son caractère proche de celui de Yasu ne manquera pas de vous faire rire mais aussi pleurer et vous vous attacherez à elle très rapidement.

shqu  603795_187918288028809_697636447_n

Tous ces personnages sont d’autant plus intéressants qu’ils sont interprétés par la crème des acteurs japonais. Uchino Masaki offre une performance impeccable qui nous fait oublier l’acteur pour nous transporter directement dans l’univers du personnage. Encore une fois, Satoh Takeru prouve son talent d’acteur malgré sa courte carrière et montre qu’il mérite sa place parmi les meilleurs acteurs japonais de ces dernières années. Les jeunes Igarashi Hinata, Arakawa Shin et Fukuzaki Nayuta qui jouent Akira aux différents stades de son enfance sont tout aussi impressionnants pour leurs âges et n’ont rien à envier à leurs aînés. Le casting féminin n’est pas en reste : Fukiishi Kazue, que l’on n’a pas l’habitude de voir, montre ici qu’elle est parfaitement capable de tenir un rôle majeur dans un drama tandis que Kato Takako (Sachie) offre une prestation tout aussi juste et adaptée à son personnage.

72742_168767233277248_1773853794_n

La façon dont les acteurs abordent les émotions des personnages et dont le scénario déroule les obstacles et joies qu’ils rencontrent pendant plus de 20 ans fait de Tonbi un drama quasi-irréprochable, qui apporte au téléspectateur une multitude d’émotions. Impossible de ne pas éprouver une grande tristesse pendant l’épisode 1, de ne pas rire aux éclats devant la façon de régler les conflits de Yasu, …. Autant vous dire tout de suite qu’il faut préparer les mouchoirs… pour mieux les ranger par la suite ! C’est tout cet ensemble qui fait de Tonbi un drama remarquable qu’il faut absolument avoir vu lorsqu’on est amateur de séries japonaises mais aussi asiatiques. On rencontre rarement la réunion d’un scénario aussi bien tenu, d’acteurs aussi bons et d’émotions aussi bien véhiculées dans une série, toute nationalité confondue, de nos jours et Tonbi a réussi ce pari. Laissez-vous donc vous imprégner de la vie de famille des Ichikawa et de son entourage en prenant le temps de regarder cet excellent drama de TBS !