Tei et Handsome People

Ça va finir par se savoir : la Corée du Sud engendre depuis toujours des voix parmi les plus belles d’Asie. Tei fait partie de celles-ci. À l’occasion du premier anniversaire de son groupe, Handsome People, découvrons ou redécouvrons ce jeune homme au talent débordant et son nouveau projet.

Un talent rattrapé par le destin

Dans une ère où les jeunes aspirants à devenir artistes doivent courir après la célébrité en misant sur des télé-crochets pour se faire remarquer, le parcours de Tei fait figure d’exception. Parce qu’il aimait chanter, il arrivait à Tei de mettre en ligne ses performances sur un site de karaoké. Sa voix a fait palpiter le détecteur de talent d’un producteur qui, après avoir visionné quelques vidéos du jeune homme, décide de lui offrir un contrat. La vie, c’est parfois simple comme une petite vidéo… Et un petit coup de pouce du destin.

Pour autant, Tei, de son vrai nom Kim Kyung Ho, n’était pas possédé par le démon de la musique au point de vouloir en faire sa carrière. Il suivait d’ailleurs un parcours tranquille, entre ses loisirs et ses cours à l’université, et nourrissait le projet de devenir architecte. Sa voix mature et son look soigné vont pourtant le propulser en tête des charts, lui permettant de rivaliser avec les artistes les plus populaires de l’époque, dont TVXQ, qui avait débuté un an plus tôt. Depuis, Tei est toujours resté dans le cœur des amateurs de K-pop.

s_6083 copy

Un artiste prolifique et inspiré

Son premier album, The First Journey, sort en 2004, et sa chanson titre « Love Leaves a Scent » rencontre un franc succès. Les arrangements intenses de cette ballade lui permettent de faire entendre au public sa voix si caractéristique, douce et rauque à la fois. Une fois sa carrière lancée, Tei se montre extrêmement prolifique, puisqu’il réussit à sortir un album par an, de 2004 à 2010, dont un mini album en 2009.

En parallèle, il participe à de nombreuses bandes originales de dramas et de films, pour lesquels ses ballades accompagnent parfaitement les moments intenses et riches en émotion. Car c’est avant tout cela, l’esprit Tei : des ballades qui vous tirent des frissons et font resurgir des sentiments que vous croyiez enfouis à jamais. Tei réveille le romantique qui sommeille en chacun de nous. Cette soudaine envolée lyrique de ma part n’est pas superflue : en écoutant Tei, on a des visions de lui chantant sous la pluie, les gouttes sur son visage se confondant avec ses larmes, se lamentant de la disparition de son amour, perdu à jamais. Tei évoque les amours contrariés, le destin implacable, les sentiments éternels… Et ça marche.

s_6876 copy

Handsome People : let’s dance !

Il faut croire que même pour un artiste taillé pour cela, l’étiquette « chanteur de ballade » est parfois lourde à porter. En mars 2011, Tei fait faire à sa carrière un virage à 180 degrés en se lançant avec Handsome People, qu’il forme avec Choi Young Ho, pianiste, DJ et producteur. Ce dernier est d’ailleurs un ami et partenaire professionnel de longue date de Tei, allant jusqu’à produire son troisième album. Leur partenariat est basé sur l’admiration et le respect : lors d’une interview, Tei a qualifié son partenaire de « compositeur de génie ». Dans le groupe, Young Ho apporte le son vitaminé de son clavier ainsi que ses talents de producteur et de musicien, sans oublier ses solos dignes d’un jazzman. Il est connu pour avoir participé à des concerts d’artistes tels que Buzz ou Flower. Dans les premiers singles, les deux partenaires sont aussi accompagnés de Tato, un guitariste de talent.

La transition ne s’est pas faite toute seule : Tei et Young Ho décident d’envoyer leurs démos anonymement afin de pouvoir être jugés sur leur musique et non sur leur notoriété passée. Un pari risqué qui s’avère payant : le directeur de Fluxus Music est séduit par le concept original que Tei et Youngho lui proposent.

HP.photo by Ju Yeon Lee

Synthé et scène indé

Handsome People, dont le nom est un pied de nez destiné à attiser la curiosité, marque l’entrée de Tei sur la scène indépendante coréenne, loin de son univers de départ. Le nom de sa nouvelle maison de disque donne d’ailleurs un indice sur la direction que le duo voulait prendre : Fluxus est le nom d’un mouvement artistique né dans les années 60, dont le but était de laisser place à la créativité, en minimisant l’importance de la popularité ; en somme, une façon de laisser son imagination, et non les préoccupations monétaires, diriger la création artistique. Le son électro-pop-jazz des premiers titres d’Handsome People, à mille lieues de l’univers habituel de Tei, rappelle d’ailleurs celui de Clazziquai, un groupe connu pour son originalité. Coïncidence ? Pas tout à fait, puisque les deux projets sont l’œuvre de Fluxus, label indépendant chez qui on retrouve aussi Loveholic, Annyeonsbada/ByeByeSea (entendu dans les OST de « Playful Kiss » ou « Dream High 2 ») ou encore les déjantés W&Whale. Avec Fluxus, les Handsome People auront donc le loisir de laisser libre cours à leurs envies musicales en offrant à Fluxus un nouveau public grâce à la voix de Tei qui s’illustre dans un nouveau registre rafraîchissant et inédit qu’on pourrait qualifier d’ « indi-disco » !

Sans titre-1

Un concentré de bonne humeur

Après avoir pleuré toutes les larmes de votre corps en écoutant ses précédents albums, « Shall We Dance » et « Crazy », les deux premiers singles de Handsome People, leur son bossa funky et leur ton second degré vous remonteront le moral aussi sec ! Les deux clips vitaminés et colorés qui accompagnent les singles sont du même acabit : les Handsome People s’amusent, et arrivent à nous faire partager leur bonne humeur avec brio. Leur troisième single, « Kureon Nari Itjana » (You Know That Day), est une douce ballade aux rythmes bossa nova. Cette chanson simple et pure sublime la belle voix de Tei, accompagnée ici de simples instruments acoustiques avec des arrangements dont seul Young Ho a le secret. Vivement le premier album !

Connu pour ses talents de chanteur de ballades, Tei nous a surpris avec son virage vers des sons plus jazz. En solo ou avec Handsome People, dans la mélancolie ou la joie, sa voix reste tout aussi envoûtante. Ne tardez pas à le (re)découvrir !

Sica A.