SPEED

Après vous avoir présenté le sous-groupe féminin de Co-Ed School, voici le deuxième sous-groupe, constitué des garçons du groupe. Le scandale ayant causé le retrait forcé du groupe Co-Ed School en entier concernant l’un des garçons, la sous-unité Speed a donc débuté un an plus tard que les 5Dolls. Voici leur parcours.

 

Un faux scandale qui choque

Nous savons les fans de K-pop parfois extrêmes, voire violents. Mais certains peuvent aller très loin sans raison, sans se rendre compte de la facilité avec laquelle une carrière peut être brisée, même avec des mensonges. C’est ce qui est arrivé à Kang Ho, l’un des garçons du groupe Co-Ed School, accusé par une jeune fille de viol et d’extorsion. Sans mesurer la gravité de ses paroles, elle avait détaillé les soi-disantes agressions qu’elle aurait subies de la part du chanteur, avant de révéler, quelques jours plus tard, que ses accusations n’étaient que pure invention. Ceci mettra fin à la courte carrière du chanteur, qui ne se remettra pas de ce drame.

KWON5362_+÷-ñ

Un an après avoir décidé de mettre en retrait le groupe Co-Ed School et avoir lancé le sous-groupe féminin 5Dolls, la Core Contents Media annonce les débuts de la sous-unité masculine du groupe, SPEED. Les garçons débuteront au nombre de six, dont le nouveau membre Jong Guk, ancien participant de l’émission Superstar K3, qui remplacera Kang Ho.

 

Des débuts remarqués

 

Les SPEED feront leur première apparition en février 2012. Pour leur premier single, marquant leur pré-début, les garçons ont décidé de reprendre le tube de leurs aînées T-Ara, «Lovey Dovey». Plus qu’une reprise, la chanson est entièrement réadaptée pour en faire une version « mâle ». De la musique à la chorégraphie, le groupe SPEED a réussi à se réapproprier entièrement ce tube, qui fait un carton plein dans les charts. Au vu du succès de la chanson originale, cette nouvelle version fait également beaucoup parler d’elle à l’étranger.

+-ä

Il faudra attendre début janvier 2013, soit un an après leur tube «Lovey Dovey Plus», pour voir le groupe faire ses débuts officiels avec le single «It’s Over». Le groupe a une fois de plus placé la barre très haut en offrant un clip tourné à la manière d’un court-métrage. Ce dernier sera intitulé «Sad Promise». Il relate un fait coréen historique, le soulèvement de Gwangju, montrant les émeutes et fusillades qui ont ensanglanté la journée du 18 mai 1980. Le vidéo-clip dispose d’un casting assez impressionnant avec, entre autres, la présence de Park Bo Young (Werewolf Boy) et Ji Chang Wook (Five Fingers). Bien que le clip soit magnifiquement représenté et interprété, le groupe demandera à ce que la vidéo soit interdite au moins de 19 ans à cause des scènes de guerre et de violence le composant.

-¥¦¦

La chanson bénéficiera donc d’un second clip, une « dance version » montrant la puissante énergie qui se dégage de la chanson grâce à une chorégraphie travaillée utilisant des jeux de lumière. Quelques jours plus tard sortira leur premier album. Intitulé Superior Speed, cet album très éclectique montre parfaitement toute l’étendue des talents de chaque membre. Entre chanson rythmée, rap puissant et ballade touchante, les mélodies intègrent un mélange musical intéressant.

+»+»

L’histoire relatée dans le clip version drama de «It’s Over» n’ayant pas été choisi au hasard, les profits générés par la vente de l’album seront directement reversés à une fondation pour le mouvement démocratique de Gwangju.

+¦¦+

Un album écrit par de grands artistes

L’album Superior Speed avait été écrit par Shinsadong Tiger et Double Sidekick, qui ont également écrit et composé pour les plus grands groupes de K-pop. Pour leur album repackage intitulé Blow Speed, c’est au tour des Brave Brothers de composer pour le groupe en leur offrant deux nouvelles chansons. L’album sort en février 2013 et un nouveau single, «Pain», en est le premier extrait. Qui dit nouveau single dit nouveau concept. Ainsi, «Pain» montre une facette plus sexy et mature de nos six artistes.

 

Un nouveau come-back semble se profiler en cette fin d’année pour le groupe SPEED. Après nous avoir montré autant de facettes que de singles différents, cela nous rend forcément curieux.

++-Ï

Bien que la Core Contents Media ait annoncé récemment que le groupe mixte Co-Ed School ne se reformerait pas, le groupe SPEED a réussi à exister par lui-même, grâce à ses membres possédant de grands talents en chant et en danse. Ils font partie de ces diamants bruts qui ont beaucoup à offrir, mais qui n’ont pas encore trouvé le moyen d’être admirés à leur juste valeur. Tout comme leurs homologues féminins 5Dolls, ce sont de véritables artistes qu’il faut sans aucun doute suivre de près.

+-+¯

Marion