Sato Yuki

Au Japon, il y a certains acteurs dont on n’arrive pas à se souvenir du nom mais qu’on est sûrs de connaitre. Sato Yuki est de cette catégorie. Il n’a pas à son actif de nombreux premier rôles mais est toujours présent sur les bons coups. Il incarne ces personnages qu’on se remémore en se disant qu’ils étaient bien sympas et qu’on les aurait bien vu plus. Profitez de ce numéro d’Asian Wave pour en apprendre un peu plus sur ce très sympathique acteur.

rr

Né le 22 février 1984 à Tokyo, Sato Yuki est un acteur à la carrière bien remplie, que vous avez forcement déjà croisé quelque part… En 2004, alors qu’il poursuit des études littéraires à l’Université de Teikyou, il se présente à l’audition annuelle de recrutement, dite « Try TO Top », de l’agence de talents Top Coat. Remportant le Grand Prix, il intègre l’agence, décide de se consacrer à temps plein à cette nouvelle carrière et quitte l’université. Dès 2005, le voilà qui fait ses débuts dans le monde de l’entertainment japonais sous le nom de Sato Yuki : il enchaine en un an le rôle d’un des élèves de la 3ème D dans la saison 2 de Gokusen, puis celui d’un des membres de l’équipe de natation synchronisée dans le final de Water Boys, et enfin celui de Keisuke, le frère du personnage de Nishikido Ryo dans Ichi Rittoru no Namida. Ainsi, non content donc d’avoir, dès sa première année d’activités, enchainé trois tournages, Sato Yuki peut se vanter d’être apparu dans trois des dramas phares de l’année 2005 qui ont marqué les esprits et l’ont amené à fréquenter et à être vu avec la crème de la crème des acteurs populaires de l’époque.

IMG_1697

L’année suivante, c’est la consécration : il se voit offrir le rôle du deuxième rider dans l’ultra populaire licence Kamen Rider. Aux côtés de l’acteur Mizushima Hiro (Kamen Rider Kabuto), Sato Yuki endosse le rôle de Kagami Arata, le Kamen Rider Gatack et sa popularité grimpe soudain en flèche dans les sondages. Pour couronner le tout, le voilà même qui pousse la chansonnette en duo avec le groupe RIDER CHIPS pour interpréter la chanson Lord of the Speed, qui sera le générique de fin des épisodes 33 à 49 de la série et qui s’essaie au grand écran avec le film LOVEHOTELS de Muramatsu Ryutaro. Cet essor de popularité ne se dément pas par la suite, puisque dès la fin du long tournage de Kamen Rider Kabuto, il enchaine en 2007 pas moins de quatre dramas, dont Hotelier, où il donne la réplique à la très célèbre Ueto Aya.

IMG_1940

Et puisqu’on ne s’arrête pas sur une si bonne lancée, il se frotte à son premier rôle principal en 2008, quand Fuji TV lui propose d’intégrer le triangle amoureux du mini-drama Shiro to Kuro. À cette occasion, le jeune acteur abandonne son nom pour prendre le nom de scène de Sato Tomohito. Le succès continue : on le voit, en 2009, à l’affiche des dramas Voice et Untouchable, ainsi qu’au cinéma dans Shonen Merikensack et dans le film de Gokusen. En mars 2010, il quitte la Top Coat et rejoint l’agence EverGreen Entertainment, auprès de qui il reprend à nouveau son vrai nom, Sato Yuki (c’est un peu compliqué cette histoire… >.<). Cette année-là, il donne la réplique à la superbe Mizuki Arisa dans Tenshi no Wakemae, puis à la non-moins superbe Takeuchi Yuko dans l’épisode spécial de Strawberry Night.

2012_11_Japon 602

Depuis, vous avez également pu le voir notamment en 2011 dans le rôle de Kagurazaka dans le remake de Hanazakari no Kimitachi e et en guest dans pas moins de cinq dramas en 2012 !

À noter aussi qu’en parallèle, il s’attache à diversifier son activité dans le monde de l’entertainment : on le retrouve, d’une part, à deux reprises à l’écran dans des PVs (pour LENA PARK d’abord, puis pour AZU), et d’autre part, il s’illustre également à la scène depuis 2005. On l’a en effet vu sur les planches pas moins de onze fois ces sept dernières années !

DSC_6442

Kamen Rider Kabuto : Kagami Arata/Kamen Rider Gatack, le rôle qui lui ouvre les portes de l’entertainment.

Quand il se voit proposer le rôle de Kagami Arata en 2006, Sato Yuki se trouve face à un personnage difficile à incarner. Kagami oscille constamment entre son amitié pour Tendou, le héros de la série, ses doutes à propos de l’organisation ZECT et ses propres incertitudes quant à son histoire personnelle. Personnage au caractère entier, il n’hésite pas à remettre en cause sa carrière plutôt que de revenir sur ses convictions. Malgré de grands malheurs (le décès de son frère entre autres) et des obstacles qui lui barrent sans cesse la route (son zecter qui le rejette, Tendou qui ne semble pas vouloir de son amitié, la découverte de la réelle nature de Sasword… – on n’en dira pas plus pour ne pas spoiler !), Kagami reste un garçon au grand cœur, un peu naïf et impulsif, qui agit sans réfléchir aux conséquences de ses actes. Ce n’était pas si facile que ça, d’incarner un personnage qui est à la fois un des ressorts comiques de la série (il faut voir les situations loufoques dans lesquels il se laisse embarquer !) et porteur d’un passé tragique qui le hante tout en gardant malgré tout une certaine fraicheur… Le succès du drama en témoigne cependant : Sato Yuki a su relever le défi et rendre vivant le personnage complexe de Kagami Arata, et si certains l’ont adoré et d’autres détesté, mais si tout le monde s’en souvient, c’est bien que l’acteur a su donner au rôle un relief réaliste !

2012_11_Japon 610