Rikako Sakata

Rikako Sakata, voilà un nom que l’on entend de plus en plus dans le monde du divertissement ces temps-ci. On la retrouve au casting des deux gros succès que sont « Kamen Rider », l’indétrônable super héros et « Switch Girl », adaptation de l’audacieux manga de Natsumi Aida. Mais d’où vient ce jeune talent prometteur ?

Model ?

C’est un 16 Décembre 1993, dans la préfecture de Saga, que la belle Rikako voit le jour. Attirée par le monde de la mode et du modeling, c’est très tôt, à seulement 13 ans, qu’elle commence à poser pour le magazine des tendances vestimentaires adolescentes « Love Berry ».

En parallèle, le film « My favorite girl » lui fait faire ses premiers pas dans le monde du cinéma. Mettant à l’affiche le célèbre duo de chanteur WaT, c’est l’occasion rêvée pour elle de se faire repérer.

La même année, en 2006, elle apparaît dans le film « Calling you », et même si ces rôles se résument plus à de la figuration qu’à de réelles performances d’actrice, il semble évident que poser dans les magazines n’est pas la seule ambition de la jeune Rikako.

坂田梨香子

Diversification et apprentissage

L’année 2007 est une collection d’expériences artistiques riches et variées pour Rikako.Désormais en contrat d’exclusivité pour la pose photo avec son magazine, elle continue son aventure cinématographique aux côtés d’Eiji Wentz (WaT) pour le film « Captain Tokyo ».

Ajoutant de nouvelles cordes à son arc, elle participe à sa première campagne publicitaire et elle découvre également les planches avec la pièce « Dust in the Wind ~ Legend ~ ».

L’année 2008, quant à elle, n’est pas à marquer d’une pierre blanche, Rikako ne participe qu’au film « Handsome Suits ». En revanche, l’année suivante marque un tournant dans sa carrière.

Son arrivée sur le média télévisuel se fait via plusieurs biais, elle est pour la première fois au casting d’un drama, « Koishite Akuma – Vampire Boy ». Mais c’est sa participation à l’émission « Next Princess » sur TV Tokyo qui fait que le grand public connait son visage. Toujours en 2009, elle accélère la cadence pour le théâtre et participe à deux pièces, « Discipline » et « Hello Kitty Love ».

Elle rencontre au cours de cette dernière, Mano Erina, idole bien connue des fans du Hello! Project, et elle la retrouvera plus tard dans son parcours.

IMG_4620

Les choses sérieuses commencent

Profitant de sa notoriété naissante, Rikako voit ses rôles prendre en importance, c’est ainsi qu’elle retrouve Mano Erina pour le film « Kai-ki: Tales of Terror » en 2010. Elle y incarne un spectre, esprit tourmenté et avide de vengeance. Recouverte d’une épaisse couche de maquillage et affublée de lentilles horrifiques, cette expérience lui permet d’appréhender un nouveau registre.

Elle continue de travailler auprès d’idols populaires et apparaît dans le drama « Q10 » dont le second rôle est tenu par Maeda Atsuko, ex-visage emblématique des AKB48, mais aussi aux côtés d’Hitomi Miyake du groupe Idoling!!! pour le film « Mariasama ga Miteru ». Bien loin des films d’horreur, cette production, adaptation d’un manga populaire, raconte les relations conflictuelles entre étudiantes d’une école catholique.

L’année 2010 marque également la fin de son contrat avec le magazine de ses débuts « Love Berry », mais Rikako n’abandonne pas pour autant le métier de model et signe un contrat d’exclusivité avec le très branché magazine de mode « Seventeen ». Le magazine est leader des ventes dans sa catégorie et Rikako l’un de ses visages récurrents, elle y cultive son image classe et élégante.

IMG_4776

Henshin!

Au Japon, les séries de super-héros masqués sont légions et sont également très populaires ! Mais il en est un en particulier qui reste le chouchou des Nippons, j’ai cité « Kamen Rider ».

Une chose est certaine, être au casting de cette série est toujours une exposition bénéfique pour les acteurs, on pourrait même aller jusqu’à le qualifier de tremplin.

Dans la mouture 2011 de « Kamen Rider », nommée « Fourze », Rikako interprète la pétillante Miu, personnage ambivalent, à l’origine froid et calculateur, mais qui montrera, au contact du héros, une facette attachante et bienveillante. Le personnage étant toujours apprêté et impeccable, Rikako et sa connaissance de la mode s’adaptent parfaitement à son style. Il est certain que le relief de Miu est un avantage pour elle car beaucoup de fans apprécient son caractère bien trempé et ses mimiques. Le petit « Oups » que prononce le personnage pour appuyer ses actions est d’ores et déjà devenu un classique.

Rikako, qui est également au casting du drama « Misaki Number One!! » devient une des actrices en vogue à la télévision.

Fin 2011, elle fait un passage au cinéma avec la franchise Kamen Rider pour le film « Kamen Rider × Kamen Rider Fourze & OOO: Movie War Mega Max ».

C’est à cette occasion, qu’elle travaille une fois de plus avec Mano Erina, et il n’est pas rare de voir les deux jeunes femmes faire référence l’une et l’autre à leurs relations sur leurs blogs respectifs.

Toujours durant la fin d’année, c’est dans l’adaptation d’un populaire manga qu’elle apparaît. Rikako incarne Nino dans le drama « Switch Girl », meilleure amie et gardienne du secret de l’héroïne, encore un succès.

La visibilité et la popularité de l’actrice ne font qu’augmenter.

rikako

Futur

L’année passée fut bien remplie pour la jeune Rikako, et la nouvelle s’annonce tout aussi riche. Avec une récente popularité, il ne lui manque pour le moment que d’obtenir un rôle principal pour investir totalement son succès.

Il y a fort à parier qu’il ne faudra pas attendre longtemps avant de la voir jouer au premier plan dans le paysage médiatique japonais.

Naturellement dotée de facilités pour la comédie, d’un sens aiguë pour l’esthétisme et la mode, ajoutez à cela un physique avantageux, Rikako s’impose comme la révélation et la relève de cette génération d’actrices !

IMG_9999_66