[Report] Voyage avec CapCorée été 2012. part 1 (arrivée et Pink Play Concert)

Bonjour tout le monde ! Un bel été s’achève et déjà le chemin des classes a remplacé nos folles escapades vacancières. Ça fait de quoi raconter pendant les pauses. Je vous propose de découvrir les miennes ! Cette année, je me suis laissée tenter par cette agence nommée CapCorée. J’avais très envie de découvrir la Corée, dans une ambiance K-Pop mais pas seulement alors j’ai tenté ma chance avec Fred et Sami ! Voilà ce que j’ai pu vivre pendant un mois de folie à Séoul.

Le 7 août : Arrivée en terre coréenne

Après un voyage de près de 9000 km depuis Paris, j’atterris enfin sur le sol coréen. Je suis les panneaux depuis l’avion, heureusement écrits en anglais, pour retrouver ma valise. Je passe les contrôles et me voilà débarrassée d’un bien long voyage. Là, je retrouve Fred qui va me servir de guide jusqu’à ma GuestHouse. Arrivée sur place, je m’installe tranquillement dans ma chambre alors que Fred me remet un téléphone portable, sésame en Corée, le pays le plus connecté qui soit. Il me donne un guide avec les différents lieux qui pourraient m’intéresser et me laisse vaquer à mes occupations.

Là je pars en exploration dans le quartier de HongDae, quartier où je suis logée. Je découvre avec émerveillement les nombreuses boutiques de vêtements, d’accessoires, de coques de téléphone, de produits de beauté et autres qui pullulent partout. Je décide même de déjeuner à 17h, heure parfaitement normale, n’est ce pas ? En tout cas, elle ne semble pas déranger les Coréens puisque je suis loin d’être seule dans ce restaurant.

Pink-Play-Corée_2012 270

Le 8 août : Pink Play Concert

Après une bonne nuit de sommeil, je décide de continuer mon exploration de Séoul. En me préparant le matin, je découvre un mail envoyé par Fred me rappelant les détails du concert auquel je vais assister le soir : station de métro, point de rendez-vous, heure de rendez-vous. J’ai donc toutes les informations nécessaires pour passer une excellente journée. Je profite donc autant que possible de cette première vraie journée en compagnie de mes amis avant de me rendre au concert.

Pink-Play-Corée_2012 257

Fred nous rejoint sur place. Organisation coréenne oblige, quelques petits détails ont été changés mais rien qui ne me pose problème puisqu’il me donne ma place sans souci. Armée de mon ticket, je suis de nouveau libre de mes mouvements. J’explore en bonne compagnie les pourtours de la salle de concert. Le Pink Play est un évènement sponsorisé par la grande chaine cosmétique Etude House, dont les têtes d’affiches publicitaires sont les SHINee. Pour patienter, nous avons donc quelques stands qui nous permettent de gagner des produits de cette marque, et on peut même s’y faire maquiller !

Pink-Play-Corée_2012 363

À l’heure prévue, nous entrons dans la salle et prenons place sur nos sièges. N’ayant aucune idée de là où je serai placée, je suis surprise d’être si proche de la scène contrairement à de nombreuses fans qui sont bien plus loin que moi, sans les désagréments de la fosse. Après une brève animation pour gagner toujours plus de produits Etude House – on ne fait jamais trop de marketing – le concert à proprement parler commence. Tout d’abord, ce sont ce qu’on pourrait appeler « les petits groupes » tels que Ulala Session. Je les avais entrevus lors des MAMA à Singapour mais en live, leur énergie est encore plus communicative. On les croirait plus fort que les lapins d’une certaine publicité pour des piles. J’ai également le plaisir d’écouter la belle Ailee. Belle… Elancée… Et qui cache une voix d’une rare puissance pour une chanteuse de ce gabarit.

Pink-Play-Corée_2012 631

Après cela, les choses sérieuses commencent enfin. Tout d’abord… contrairement à ce qui était annoncé, ce ne sont pas les Infinite qui ont leur propre concert en même temps mais les Teen Top qui montent sur scène. Niel et les autres nous offrent une prestation de haut niveau. On n’imagine pas combien ils sont réellement synchro quand ils dansent ni la rapidité de leurs gestes avant de les apercevoir à l’œil nu sur une scène. Si leur dernière chanson est agréable, le titre précédent « To You » est réellement entrainant. Puis viennent les SHINee. Bien que Minho ne puisse assurer le spectacle pour cause de tournage, les garçons ne font pas défaut à leur nom : ils brillent littéralement sur scène avec le traditionnel « Lucifer » ou encore leur dernier titre « Sherlock ». Et pour terminer le bal en beauté, ce sont les 2NE1 qui arrivent. On reconnait des reines quand on en voit. Energie, style, chant, danse… Le tout est réuni pour une splendide explosion largement accentuée par les confettis et autres artifices appréciés des coréens dans les mises en scène.