Nazotoki wa Dinner no Ato de

Nazotoki wa Dinner no Ato de est l’adaptation d’un roman à succès du même nom de Higashigawa Tokuya, spécialisé dans l’écriture de romans policiers à forte touche comique.

Hosho Reiko, inspectrice et riche héritière, se retrouve du jour au lendemain avec un nouveau majordome du nom de Kageyama. Celui-ci, comme tout bon majordome qui se respecte, va la suivre avec ou sans son accord, où qu’elle aille dans la journée. Il va donc se retrouver sur de nombreuses scènes de crime et en passionné d’énigmes va être d’une grande aide pour résoudre les enquêtes mais… seulement après le dîner !

Personnages et acteurs :

Nazotoki wa Dinner no Ato de - ep09 (1280x720 x264) RAW_mp4_snapshot_26_27_[2011_12_15_18_51_12]

Kageyama : Mystérieux majordome arrivé d’on ne sait où, il se voit confier la jeune héritière Reiko Hosho.

Sous l’allure d’un majordome parfait se cache un passionné de romans policiers et d’enquêtes. Le métier de sa jeune maîtresse ne peut que titiller son sens de l’observation et son esprit de déduction.

Malgré son air respectueux et dévoué, il cache une langue bien pendue et n’hésite pas à s’en servir pour rabaisser sa maîtresse.

Sakurai Sho, membre du groupe Arashi, présentateur TV, vu dans de nombreux autres dramas tels que « The Quiz Show II » ou « Kisarazu Cat’s Eye ».

20111024_wataren_karina_001

Reiko Hosho : Reiko est la fille unique du président du groupe surpuissant Hosho. Ses parents étant toujours en voyage, son majordome Karasawa s’occupe d’elle depuis sa naissance. Il la confie ensuite à Kageyama.

Reiko est une jeune héritière capricieuse, persuadée d’être une fine enquêtrice et reconnaissant difficilement ses faiblesses. Cependant elle aime son métier d’inspectrice et s’investit dedans, allant jusqu’à accepter de se faire humilier par son majordome pour le bien des enquêtes.

Kitagawa Keiko, actrice et modèle, on la retrouve dans le film « Dear Friends », ou le drama « Buzzer Beat ».

Kazamatsuri Kyoichiro : L’inspecteur Kazamatsuri est l’héritier de la firme automobile Kazamatsuri Motors. Il aime les voitures, les costumes blancs et les femmes. Il se révèle le plus souvent à côté de la plaque dans ses déductions et pose toujours des questions qui ne semblent rien apporter à l’enquête… Cependant, il est miraculeux !

Il tombe sous le charme d’une mystérieuse femme qui apparaît sur chaque lieu d’enquête.

Shiina Kippei, acteur ayant joué dans de nombreux dramas comme « Code Blue », ainsi que dans plusieurs films.

Dès le premier épisode, ce drama s’avère être surprenant. En effet, l’aspect comique est appuyé par un montage peu ordinaire qui fait tout de suite penser aux mangas. Ceci offre un côté attrayant au drama et amène une dynamique intéressante aux épisodes, tous bâtis de la même manière ce qui aurait pu vite devenir lassant.

Les trois personnages principaux sont assez atypiques et vont porter le drama du début à la fin. Tout d’abord, Hosho Reiko, cette jeune héritière suffisante est persuadée d’être une bonne inspectrice. Son métier et sa tenue vestimentaire pourraient faire penser que, malgré son statut, elle a su rester simple. Cependant, en fin de journée et comme la plupart des gens, elle se change, mais pas pour une tenue décontractée. Une fois rentrée, elle redevient une riche héritière et enfile robes de soirée, bijoux, maquillage, coiffures travaillées… et le comportement qui va avec ! Elle aime se penser supérieure aux autres, d’où sa difficulté à supporter les remarques sarcastiques de son majordome Kageyama. Elle est obligée d’apprendre à reconnaître ses faiblesses pour obtenir de l’aide pour ses enquêtes. Kageyama, de son côté, souligne impitoyablement chacune des erreurs de sa maîtresse de façon assez personnelle, ce qui ne plaît pas forcément à la jeune femme. À ce duo qui fonctionne bien et qui est très intéressant à suivre, on ajoute l’inspecteur Kazamatsuri Kyoichiro. Tout comme Reiko, il est héritier et inspecteur, et tout comme Reiko, il n’est pas vraiment doué pour son travail.

Nazotoki_wa_Dina_no_Atode_Ep07_Chi_Jap_HDTVrip_1024X576_mkv_snapshot_00_18_[2011_12_01_12_53_01]

En dehors de ces trois personnages et des personnages en relation avec les affaires, on ne voit pas grand monde. Chez Reiko, il n’y a que Kagayama et elle, et on se demande parfois comment peut tourner une si grande maison alors qu’on ne voit jamais de personnel en dehors du majordome. Celui-ci est d’ailleurs un homme à tout faire, à la fois cuisinier, serveur, chauffeur, habilleur, secrétaire… enquêteur ! Pour ce qui est du travail, on trouve quelques personnages récurrents mais vraiment secondaires. Seulement quatre pièces de la demeure sont visibles : la chambre de Reiko, le bureau de Kageyama, la salle à manger et le salon. En ce qui concerne le travail de Reiko, on voit majoritairement les scènes de crime.

Concernant la vie des personnages, on ne sait rien de Kageyama : d’où vient-il ? Comment est-il arrivé là ? A-t-il quelque chose derrière la tête ? Beaucoup de questions que l’on se pose sur ce personnage mystérieux… De même on ne sait pas pourquoi ni comment Reiko est devenue inspectrice.

L’histoire, les lieux, les personnages, tout est vraiment épuré dans le but de se centrer essentiellement sur les affaires et les affrontements entre Kageyama et Reiko.

Les enquêtes se construisent toujours de la même façon, un crime, des suspects, des interrogatoires, puis l’intervention de Kageyama.

L’aspect émotionnel lié au crime est souvent atténué car les témoignages sont précis, efficaces, sans détail inutile et sans débordement de larmes. Ce qui intéress, c’est la résolution de l’enquête, pas le drame qui vient d’avoir lieu.

Cependant malgré cette apparente froideur face aux victimes, l’aspect comique est récurrent. On retrouve notamment le comique de répétition, très classique mais toujours aussi efficace. On attend toujours la nouvelle frasque que va inventer l’inspecteur au cours de l’épisode et en quoi cela va contribuer à l’enquête. De même, on découvre régulièrement des passions ou des activités de Kageyama, souvent en désaccord avec son image de parfait majordome. Ces ruptures régulières dynamisent fortement le drama et déclenchent souvent les rires du spectateur.

498px-nazotokiwadinner

Avis personnel

Dès le premier épisode ce drama est accrocheur. Le format et les trois personnages principaux poussent à vouloir en voir plus. Cependant, on se rend vite compte au bout de quelques épisodes qu’on a seulement à faire à une suite d’enquêtes sans lien entres elles. On aurait vraiment aimé un fil rouge qui relierait les épisodes, le petit truc en plus qui fait qu’on doit absolument lancer l’épisode suivant ! Mais, ce n’est pas sans compter sur les deux derniers épisodes qui ponctuent à merveille ce sympathique drama.

Dans ce drama, nous devons faire une mention spéciale à l’inspecteur Kazamatsuri à qui l’on doit de nombreux éclats de rire !

Ce qui peut rendre le drama vraiment intéressant est sûrement de le regarder à deux ou plus. On s’amuse à essayer de trouver les indices que relèvent Kageyama, et à résoudre l’énigme avant les autres. Cela peut donner lieu à des discussions très animées sur qui peut être le meurtrier !

Anaëlle et Nasu