MBLAQ

MBLAQ est l’un des rares groupes à avoir atteint le succès en moins de deux ans tant en Corée qu’au Japon. Initialement formé par Bi Rain, en voici un peu plus sur le parcours d’un groupe talentueux et prêt à tout pour se faire une place.

mblaq

Le groupe MBLAQ a été créé par une des stars coréennes les plus reconnuesà l’internationale comme en Corée du Sud, Bi Rain. À la tête de sa propre maison de disques J.Tunes Entertainment, Rain choisira avec attention chaque membre pour ses qualités de danseur et de chanteur. Il expliquera lors d’une interview que le groupe était censé débuter plus tard mais que, contre toute attente, les garçons se sont révélés plus performants que prévu, et donc prêts à monter sur scène avant la date initiale.

mir_mblaq_462465mir_mblaq_430795

Tout d’abord, que signifie MBLAQ ? Rain n’a pas fait dans la dentelle, ces initiales sont l’acronyme de : Music Boys Live in Absolute Quality. Explicitement, le nom MBLAQ est donc une sorte d’ode au talent. Le groupe est composé de cinq garçons : Lee Joon (chanteur et danseur), SeugHo (leader et chanteur), G.O (chanteur principal), Mir (rappeur) et Thunder (danseur et rappeur).

 

Avant même de débuter, les MBLAQ font parler d’eux car Mir n’est autre que le petit frère de l’actrice Go Eun Ah qui a joué par exemple dans le drama« Vacation » aux côtés de U-Know Yunho (TVXQ) ou encore dans « Loner » où elle interprète le personnage de Jeong Su Na. De plus, Thunder est le petit frère de Sandara Park, membre des 2NE1 et Lee Joon a incarné la version jeune du personnage de Rain, Raizo, dans « Ninja Assassin », sorti sur grand écran en février 2010 et réalisé par James McTeique (à l’origine de « V pour Vendetta »). Bref, avant même d’avoir mis les pieds sur scène, le groupe possède déjà une certaine notoriété.

mblaq_2

Officieusement, les MBLAQ font leurs débuts lors du concert de Bi Rain intitulé Legend of Rainism le 9 octobre 2009 dans lequel ils assurent une performance. Officiellement, ils sont lancés sur la scène musicale coréenne le 14 octobre de la même année. Leur tout premier single intitulé JUST BLAQ, qui contiendra leur célèbre piste « Oh Yeah », marque leurs débuts. Ce titre est un succès, les fans y retrouvent une mélodie à la Rain, des voix suaves, un rythme entraînant, un rap d’enfer, et surtout, un indéniable talent. Lors de leur première performance live, les MBLAQ prennent possession de la scène avec aisance, chantent, dansent, et enchaînent les vrilles et sauts périlleux. Autant le dire, les fans sont conquis.

Le groupe s’attelle ensuite à la promotion de « G.O.O.D Luv » (présente sur leur 1er single), une piste entraînante mais beaucoup plus douce et enjouée que « Oh Yeah ». Pendant un moment, ils se consacreront davantage à la promotion et participeront à des shows télévisés comme Idol Army ou encore Art of Seduction, pour le plus grand bonheur des fans qui adorent les voir au naturel. Car ce qui fait le succès des MBLAQ, ce n’est pas seulement leur musique mais aussi leur humour et leur spontanéité, comme de nombreux groupes coréens d’ailleurs. Une partie de la promotion est clairement basée sur la personnalité des membres du groupe.

blo

C’est le 17 mai 2010 que sort leur opus suivant intitulé « Y » et avec lequel ils raflent une récompense lors du M ! Countdown, passant devant les 2PM ou encore les Super Junior. Pas pmal pour une chanson qui ne leur etait pas destinée à la base, mais qui devait etre interpreté par leur mentor Rain qui leur ceda. Après quoi, les MBLAQ feront également la promotion de la piste « One Better Day », une chanson enjouée et rythmée, plus légère que leurs titres précédents. Même la chorégraphie est beaucoup moins recherchée, mais malgré tout, les fans en redemandent. Et ils seront servis car le groupe ne s’arrête pas à ces deux chansons. Il se lance également dans la promotion de « What U Want et Last Luv ». Contenant quatre titres, chaque chanson aurason moment de gloire.

seung_ho_mblaq_462424seung_ho_mblaq_430791

Les MBLAQ commencent alors à assurer la promotion de « Cry », chanson phare qui figurera sur leur 1er album attendu avec impatience. Les fans sont séduits par son rythme langoureux, sa basse puissante, renforcée par les voix graves des membres du groupe mais aussi par quelques voix de ténor. Ils le seront d’autant plus qu’il s’agit de leur première ballade. Finalement, leur premier album est dans les bacs le 10 janvier 2011 (initialement prévu pour novembre 2010) et porte le nom de BLAQ Style.

Dans une interview publiée par le web média Daum le 6 janvier 2011, les MBLAQ déclarent : « Comme preuve de notre indépendance [de Rain], nous avons personnellement choisi toutes les chansons et participé à la production ». En effet, les premières notes de piano dans « Sad Memories » sont jouées et composées par SeugHo. Mir a également composé lui-même le rap pour la piste « You’re My + ».

974587

Afin de fêter dignement la sortie de cet album, le groupe organise un fanmeeting et 1500 fans seront au rendez-vous. BLAQ Style se vend à plus de 25 000 exemplaires, c’est une victoire pour les MBLAQ qui sont nommés « artistes du mois » en février 2011 lors de l’émission MTV Korea. Le succès est tel qu’à peine un mois plus tard une ré-édition de l’album intitulée BLAQ Style 3D Edition est déjà disponible. En plus d’être licenciée pour le marché taïwanais, cette version contiendra toutes les pistes du précédent opus ainsi que trois nouvelles chansons : « Can’t Come Back », « Again » et « You ».

cheon_dung_mblaq_462426cheon_dung_mblaq_430808

Si Bi Rain a toujours été considéré comme un excellent chanteur et danseur, il est également un admirable homme d’affaires. Produire et lancer les MBLAQ sur scène est une chose, obtenir le succès en est une autre. De plus, les débuts du groupe n’ont pas vraiment été organisés de manière stratégique vu que la date de sortie de leur premier single « Oh Yeah » était la même que celle des BEAST (qui sortaient à ce moment-là BEAST is the B2ST). Cependant, à l’inverse de beaucoup de groupes, ils ont non seulement le carnet d’adresses de Rain, mais aussi un talent indéniable. Et si la Corée est déjà conquise, pourquoi ne pas se tourner vers le Japon ?

10d8d4m

C’est donc le 4 mai 2011 que le groupe sort son tout premier single japonais intitulé « Your Luv ». Cette sortie sera suivie dans la même semaine de performances à Osaka, Sapporo, Nagoya, Fukuoka et Tokyo. Les interviews s’enchaînent, les MBLAQ sont en pleine promotion. Lors d’une interview pour le magazine japonais K-BOOM Vol.6, les membres du groupe expliquent qu’un staff japonais a activement participé à l’enregistrement et à la production du single afin de donner aux chansons une « atmosphère J-Pop ». Et le pari est gagné : « Your Luv » est un succès au Japon et la chanson est même utilisée pour l’opening de l’adaptation animée du célèbre comic Blade.

g_o_mblaq_430807g_o_mblaq_462425

La vague K-pop a toujours beaucoup d’influence au pays du soleil levant, et c’est parce que les japonais en raffolent que le marché musical y est aussi avantageux. Dès leur première sortie japonaise, les MBLAQ ont réussi à ne pas se faire oublier, or attention à ne pas non plus oublier les fans coréens, d’où l’annonce d’un prochain mini-album coréen intitulé Mona Lisa.

MBLAQ-Men-In-MBLAQ-mblaq-23133707-2325-944

Ce dernier sort le 17 juillet 2011 et contient un total de six pistes. Les fans internationaux réclament même des exemplaires en plus, à tel point que J.Tunes doit fournir plus de 50 000 exemplaires afin de satisfaire tout le monde alors qu’il n’en était prévu que 30 000. La chanson « Mona Lisa » est entraînante, avec un petit côté latino qui lui confère un charme particulier. Ce mini-album fait parler de lui grâce à ses styles musicaux variés et dans la lancée, les MBLAQ annoncent enfin la date de leur premier concert coréen. Celui-ci, nommé MEN in BLAQ, a lieu le 20 août 2011 au Jamsil Indoor Stadium de Séoul et fait, bien sûr, salle comble.

MBLAQ poster

MBLAQ, ou la clé du succès en un temps record. La presse est tantôt pour, les complimentant et vantant les talents des membres, tantôt contre, décrétant qu’ils n’auraient pas eu autant de succès si Bi Rain, aussi doué en danse qu’en affaires, n’avait pas été leur mentor. Pour ou contre, les avis diffèrent, mais il est indéniable que s’ils n’avaient pas eu un minimum de talent, malgré la super production de Rain, ils ne seraient pas allés aussi loin en si peu de temps. Affaire à suivre.

 

joon_mblaq_462429 joon_mblaq_430799           Auteur : Jade