[Live report] Playzone ’13 Song & Danc’n part III

Le Playzone, on en entend parler, on voit quelques extraits mais quand on est déjà occupé à suivre les groupes débutés de Johnny’s, on ne s’y intéresse pas plus que ça…. Grave erreur !

maxresdefault

Le Playzone, mais qu’est-ce que c’est ?

Le Playzone est un spectacle qui met en avant certains Johnny’s et qui a lieu depuis 1986. Il se déroule chaque année et met en avant un certains nombre de Johnny’s et de Juniors. En tant que fan étranger, nous n’avons pas souvent l’occasion d’en entendre parler ou de se rendre compte de ce que cela peut être.

4922_large

Comment nous sommes-nous retrouvées là alors ? Nous organisions notre voyage au Japon, avec l’envie de voir un concert entre deux visites de temples. Ne voulant pas faire tourner le marché noir,nous nous sommes lancé sur J-Ticket International et dans nos dates nous avons trouvé le Playzone.

tsubi2

Qui est en tête d’affiche… Imai Tsubasa ?! Allez on ne peut pas louper ça !

Yara1

Rien que de faire la démarche sur le site de la Johnny’s et de recevoir les mails de confirmation après avoir eu les billets et nous nous voyons déjà dans la salle ! Seulement, dur de s’imaginer ce qui nous attend, car nous ne savons pas grand chose sur les Playzone. Nous décidons cependant de garder au maximum la surprise.

yuma2

Nous préparons donc notre voyage, nous partons à Séoul et nous atterrissons enfin à Osaka. Puis soudain, nous nous retrouvons à Tokyo, le 6 août 2013…

vlcsnap-2013-08-30-22h27m52s116

Première étape trouver le théâtre Aoyama, une fois devant impossible de se tromper, de grandes affiches s’étalent sur, devant et dans le théâtre. On récupère nos places au guichet et on suit la personne en charge de nous placer. Les marches se succèdent, on descend, on descend… On descend encore ? Mais on va être sur la scène là ! Et là nos sièges. On lève les yeux pour évaluer la distance à la scène… cinq mètres !

vlcsnap-2013-08-30-22h23m53s43

Merci J-Ticket ! Au milieu du théâtre au troisième rang, impossible de louper quoi ce soit du spectacle.

 

Mais quand est-il de la salle alors ?

 

Pour ce qui est de la salle, elle est plutôt petite. La scène n’est pas non plus immense, mais plutôt profonde. Nous avons une vue idéale de l’ensemble et nous sommes à la hauteur de la tête des Johnny’s qui sont sur scène. Nous sommes également placées à côté d’une allée où vont se succéder Juniors et Majors.

vlcsnap-2013-08-30-22h24m31s158

Bref, autant dire qu’on a pratiquement les meilleurs places. Après avoir digéré la chose, on entre dans le show. C’est-à-dire que là il y a Tsubasa Imai, Yuma Nakayama et Yara Tomoyuki qui sont en train de chanter et danser juste devant nous, ça serait bête de louper la chose…

vlcsnap-2013-08-30-22h23m12s132

Nous avons donc un trio plein d’énergie et de charme devant nous. Tsubasa, brun, cheveux court, Yara, petit, blond au cheveux bouclés, et Yuma, le plus jeune, grand brun.

 

Dès le début du show, ils sont déjà à fond, grands sourires, yeux brillants et énergie débordante. Pas besoin de tour de chauffe, on se trouve dans l’ambiance dès la première chanson.

vlcsnap-2013-08-30-22h26m31s85

Si le spectacle continue sur cette lancée, on va se régaler !

 

Qui va accompagner ce trio en or ?

 

Nous voyons alors débarquer tous les Juniors. Wouha ça fait beaucoup là ! Il y a donc les For You (Yuki Koshioka, Yudai Tatsumi, Yuta Fukuda et Yusuke Matsukaki), c’est sans conteste le groupe de Juniors qui ressort le plus dans le show. Ils sont grands, ils sont beaux, ils sont drôles, ils chantent bien et ils dansent à merveille. Il y a également les TheyBudou (Ryota Yamamoto, Shota Hayashi et Tsuyoshi Eda) ainsi que les MAD (Yu Ikeda et Kota Mastumoto). Et puis les membres du groupe Travis Japan, huit jeunes danseurs regroupés et entraînés par un des deux chorégraphes du Playzone, Travis Payne (l’autre chorégraphe étant Stacy Walker).

vlcsnap-2013-08-30-22h25m44s115

Quand on pense Juniors, on voit ces jeunes garçons, parfois un peu perdus derrière les groupes de Majors. Oubliez ça, prenez des artistes, chanteurs, danseurs, acrobates, ayant déjà pas mal d’années d’expérience derrière eux… mais surtout débordant d’envie de montrer leur talent ! Et de talents ils n’en manquent pas ! Confiez leur une chanson, des costumes brillants (Johnny’s oblige) et une chorégraphie entraînante et ils vous offrent cinq minutes de pur bonheur.

vlcsnap-2013-08-30-22h28m29s241

Parfois un peu trop d’énergie, la force centrifuge mal maîtrisée cela peut ne pas pardonner, un Junior à vu un poteau de près, face à l’hilarité des autres. Mais rattrapé avec classe et bonne humeur !

 

Oui mais le spectacle ?

 

Des Juniors à la hauteur d’un show professionnel. Tout est réussi, les chansons (reprises de tubes de la Johnny’s plus ou moins récents), les chorégraphies, les décors, les enchaînements. On se croirait presque à Broadway. On retient son souffle du début à la fin (gloire à l’entracte, on a pu respirer). On est transporté de tableaux en tableaux, on rit, on frissonne, on a les larmes aux yeux, on rit, on rit, on rit… Autant dire que le show est jubilatoire.

vlcsnap-2013-08-30-22h26m58s97

A ça, il ne reste plus qu’a ajouter une horde de Johnny’s qui vous regarde droit dans les yeux, vous sourit, vous fait des clins d’oeil et vient jusqu’à vous pour vous taper dans la main…

 

La lumière est presque aussi souvent sur la scène que dans la salle, ils ne cessent de courir d’un bout à l’autre du théâtre, passant et repassant dans les allées. On fait partie intégrante du spectacle et c’est vraiment plaisant. Ils jouent avec nous, Tsubasa allant même jusqu’à s’asseoir sur les genoux d’une spectatrice ! Le mythique Johnny’s si inaccessible revêt une toute autre dimension, pour notre plus grand plaisir.

tsubi1

A cela s’ajoute la complicité qui règne entre ces Johnny’s. Il s’encouragent, se félicitent, se font des signes, rigolent et jouent ensemble. Que l’ont soit Major, Junior ou spectateur on baigne dans une ambiance générale très joyeuse et agréable.

 

Si vous vous attendez à voir nos trois têtes d’affiche toujours en avant de la scène, c’est raté. On peut souvent les retrouver au milieu des autres Junior pour danser, et oui le backdancing n’est pas réservé aux Juniors.

yuma4

Donc c’était bien quoi ?

 

Comment conclure sans parler de cette aura, de ce talent, de la touche Johnny’s ? On nous dit sans cesse “c’est mieux en vrai”…. On ne peut qu’approuver ! Cette aura est encore plus visible. Cette aura c’est l’attraction du regard devant un mouvement de danse, c’est la petite palpitation du coeur face à un sourire, c’est les yeux qui brillent et un sourire béat sur le visage de tous les spectateurs. Cette aura est présente chez tous ceux qui créent ce magnifique spectacle.

Yara5

Mais l’aura ne fait pas tout. On sent bel et bien un travail immense derrière ce spectacle. Des heures de répétitions, de danse, de chant… et puis des années d’expérience accumulées. Oui, galérer en tant que Junior, ça sert pour plus tard !

 

Et qui a bien travaillé justement ?

 

Et bien tout d’abord Tsubasa, l’homme dans toute sa splendeur. Sensualité, chaleur hispanique, ambiance torride… voilà ce que nous offre le jeune homme. Il aime jouer avec le public et lancer des regards à tuer n’importe qui. Ensuite Yuma, le jeune homme au talents multiples. Il excelle dans tout ce qu’il fait sur scène : chant, danse, énergie… Une vrai découverte pour nous, il mérite sa place dans l’agence et son charisme est à la hauteur des plus connus des Johnny’s. Puis Yara, l’homme qui parle en dansant. Les chorégraphies johnnysiennes dynamiques on ne les présentes plus, mais Yara apporte son propre univers. Un mélange de danse classique, contemporaine, urban street… ou comment s’exprimer et émouvoir juste avec son corps. On retiendra notamment un magnifique duo avec Yuma au chant.

yara2  yuma3

Leur place n’est absolument pas usurpée, et aussi différents soient-ils on ne peut qu’être subjugué par chacun de ces trois surdoués de la scène.

 

Pour conclure, un show comme le Playzone ne se lit pas, il se vit ! Si vous avez l’occasion de vous rendre au Japon, n’hésitez pas et achetez votre billet.

 

Ana et Nasu