[Live Report] Lancement des nouvelles Tokyo Performance Doll

Quand un groupe légendaire des années 90, précurseur du phénomène des idoles au Japon, est « réinventé », nous nous devons d’être présents. Toujours au contact des artistes, Asian Wave vous raconte la journée de lancement de leur nouvelle formation !

visual

Mais, de quoi s’agit-il ?

Tokyo Performance Doll (TPD) est un groupe composé de dix jeunes filles de 14 à 16 ans qui ont fait leurs débuts officiels le mercredi 19 juin dernier et nous avons eu la grande chance d’être conviés à la conférence de presse.

La particularité de ce groupe est tout simplement l’excellence. Chanteuses, danseuses, actrices… Ces demoiselles savent tout faire (et sont entrainées pour cela) et c’est avec le sourire qu’elles nous offrent un spectacle et des performances riches et variées de façon à pouvoir porter, la tête haute, le « légendaire » nom de Tokyo Performance Doll et vivre à la hauteur de leurs prédécesseurs.

Et oui, car à la base les TDP c’est LE groupe féminin des années 90 qui a fait chavirer et vibrer tout le Japon et qui a révolutionné le concept de girls band… bien avant les Morning Musume, AKB48 ou autres Momoiro Clover Z !

a1  a2  a3

Historique

Avez-vous entendu parler de Shinohara Ryoko ( Last CinderellaUNFAIR, etc..), Kihara Satomi ou encore Yuri Ichii (EAST END X Yuri) ? Il s’agit là de trois des anciennes membres du légendaire groupe Tokyo Performance Doll, en activités de 1990 à 1996.

Alors qu’elles ont commencé en vendant des tickets dans la rue en accostant les gens à Harajuku Harajuku (Takeshita Dori) pour remplir bien difficilement leur petite salle, elles ont donné quelques années plus tard des concerts au Yokohama Arena ou encore au Nihon Budokan.

a4  a5  a6

Petit à petit le groupe, composé à l’origine de deux membres Shinohara Ryoko et Kihara Satomi, s’est agrandit et face au succès rencontré, elles sont devenues un groupe composé de sept personnes. A cette base de sept personnes s’ajoutent une dizaine de membres supplémentaires qui s’occupent plutôt des parties dansées. S’est aussi formé plus tard un groupe jumeau basé à Osaka, les Osaka Perfomance Doll. En 1996, après un dernier concert inoubliable, le groupe se dissout, chaque membre se dédiant à une carrière solo, différents projets ou tout simplement retournant vivre une vie plus normale.

a7  a8

La conférence de presse

A l’arrivée, pour nous faire patienter nous recevons un pamphlet contenant un bref historique de la première génération des TPD, une présentation des nouveaux membres ainsi que du déroulement de la journée et de la conférence. Nous apprenons aussi que la conférence de presse sera diffusée en live sur NicoNicoDouga (site japonais où, à la différence de YouTube, il est possible de voir énormément de vidéos en retransmission live).

a9  a10

Tout d’abord nous (les medias) entrons dans la salle puis entre ensuite le public, en grande majorité des fans de la première génération. Est alors diffusée une vidéo retraçant le parcours des anciennes TPD à l’issue de laquelle toutes les lumières s’éteignent, et retentissent les premières notes de « Diamond wa kizu tsukanai », énorme succès de la première génération. Apparaissent alors les nouvelles Tokyo Performance Doll !

title_logo

Les demoiselles rayonnantes nous offrent une performance débordante d’énergie à l’image de leurs prédécesseurs ! A la fin du morceau monte sur scène le célèbre animateur Mogi Junichi , qui va tout au long de la conférence, comme son nom l’indique, animer les discussions et faire en sorte que tout se déroule comme prévu. Les membres se présentent une par une, donnent leur points forts, ce qui fait leur charme, ce qu’elles aiment, voire leur « catch phrase ». S’ensuit alors une discussion sur les auditions et l’entrainement qu’elles ont suivi pour devenir membres des TPD.

DSC_7380

Et oui, car être une TPD n’est pas de tout repos ! Etant toutes scolarisées, c’est donc le matin avant les cours, le soir, le mercredi et les week-ends qu’elles s’entrainent. Chant, danse (classique, moderne, contemporaine), théâtre… des cours à n’en plus finir donnés par de nombreux professeurs et professionnels reconnus dans le milieu du spectacle japonais.

DSC_7128’

Nous visualisons une nouvelle vidéo, l’ancienne leader des TPD est venue quelques semaines auparavant assister à l’une de leurs répétitions, et c’est une scène très émouvante qui s’offre à nous. Très honnête, Kihara Satomi ne leur cache pas que cela ne sera pas facile et que tout le monde (dont certaines des anciennes membres) n’approuve pas la renaissance du groupe puisqu’il s’agissait d’un choix de leur part d’arrêter au plus haut de leur popularité. Elle leur dit alors de faire de leur mieux pour prouver à tous les réfractaires qu’ils ont tort et de porter la tête haute le nom de Tokyo Performance Doll.

 

Suite à cette vidéo, la lumière se rallume dans la salle et ce sont des cris et applaudissements qui retentissent, les fans de l’ancienne génération soutiennent les nouvelles TPD et les encouragent !

DSC_7916th_

 

Surprise alors, nouvelle vidéo, apparait sur grand écran Shinohara Ryoko ! Les membres du groupe qui n’avaient pas été mises au courant poussent des cris de surprise et commencent à pleurer suite au message laissé par Ryoko. Elle leur parle des difficultés qu’elles-mêmes ont connu à leurs débuts, les conseille et leur dit de ne jamais abandonner. Elle demande aussi aux gens présents dans la salle de soutenir la nouvelle génération.

Le temps que les membres se remettent de leurs émotions, l’animateur nous parle de leur futur projet, quelque chose de jamais vu jusqu’ici , des représentations alliant dance, chant, théâtre et…cinéma 3D ! (Plus d’infos sur le site officiel des TDP ) Quel programme !

Les Tokyo Performance Doll nous offrent alors une dernière performance, « WEEK END PARADISE », de nouveau une célèbre reprise de la première génération sur laquelle se conclut, après de nombreuses photos et vidéos prisent par les médias, cette conférence de presse !

Chez AsianWave nous souhaitons toute la réussite possible à ce groupe rayonnant qui promet de belles surprises !