[Live Report] B.A.P Live On Earth Seoul Wanted

17 août 2013. La planète Mato est en souffrance. Six aliens sont envoyés en mission sur Terre pour essayer de la sauver. Leurs noms ? Bang Yongguk, Himchan, Daehyun, Youngjae, Jongup, et Zelo. Leur débarquement dans la salle de l’Olympic Hall de Séoul se fait de manière fracassante, démarrant sur le puissant «Warrior» qui a fait connaître le groupe. Les fans battent le rythme avec leurs light sticks Matoki, les chants de fans résonnent en rythme. Aucun doute : le concert a commencé.

 

Ils enchaînent immédiatement avec « What The Hell », chorégraphie impeccable, musique entraînante ; sur la fin de la chanson, ils se rapprochent de leurs fans en se déplaçant sur l’avancée de scène. «No Mercy», chanson suivante, se fera donc sur l’avancée. La salle est dans l’ambiance, les « boom, clap, boom boom clap » retentissent sur les basses, les fans reprennent en cœur «NO, NO, NO… NO MERCY».

 

«Coffee Shop» ensuite, chanson très récente, style jazz, la salle se calme un peu, les chants de fans continuent cependant, toujours aussi enthousiastes.

b.a.p´Üü1

Vient ensuite le duo Yongguk/Daehyun sur « I Remember » (chantée à l’origine en duo avec Yoseob de Beast, ici remplacé par Daehyun, leader vocal de B.A.P qui s’est entièrement réapproprié sa partie de la chanson). Assis sur un tabouret, Yongguk rape sa souffrance, Daehyun complète par le chant. Joli moment, plein de mélancolie.

 

C’est au tour de Jongup, Himchan, Youngjae et la performance impressionnante de Zelo sur le rap de «Secret Love», chanson tout en délicatesse.

 

Cris des fans, c’est maintenant «Rain» tous assis aux 4 coins de la scène principale, ils se lèvent chacun au fur et à mesure, les écrans faisant échos aux paroles en projetant une forte pluie.

 

Temps des présentations. Ils ont fait chanter et danser Yongguk «YooHoo». Himchan a dû faire un aegyo. Ils ont essayé d’obliger Daehyun à faire un rap, mais il dansait plutôt étrangement sur la musique hip-hop. Youngjae a fait une danse sexy (coup de hanche et saisie de l’entrejambe) sur du Michael Jackson. Jongup a tenté un aegyo? Zelo a également fait un aegyo (Himchan a révélé qu’ils avaient effectivement demandé qu’il le fasse) kwiyeomi. Pour le numéro 2 (du kwiyeomi player) il a agrippé… ses fesses.

b.a.p´Üü2

Youngjae déclare qu’ils ne sont pas en train de faire les présentations, simplement en train de montrer de nouvelles choses qu’ils avaient appris à faire. Ensuite, c’est le moment des «chansons en duo » (comme ils l’ont annoncé) : tout le monde sort de scène, sauf Daehyun et Youngjae. Ils commencent à enlever leurs vestes et finissent en débardeur. Chanson entrainante, aux accents de trot. Ils se baladent sur scène, les fans hurlent. Moment sympathique et amusant ! Youngjae joue avec le public.

 

«Teach Me + Never Give Up !», Bang&Zelo le retour ? Non, Jongup&Zelo pour ce soir ! Avec un petit cours de danse justement, tout en déhanché sur «Teach Me», suivi de «Never Give Up» sur lesquels les deux s’amusent, sautent partout, font participer les fans, ambiance garantie. «Levez les mains», insiste Jongup.

 

Les duos se terminent par «Sexy Clap» avec Yongguk et Himchan, battle de rap sur une ambiance boîte de nuit, lunettes et vêtements noirs.

 

«Hurricane» conclut la première partie du concert.

 

Longue pause vidéo, pleine de violence et de souffrance de la planète Mato. Ils reviennent ensuite sur le récent «Badman» dont le mouvement phare de la chorégraphie est la reproduction du mouvement de la chauve-souris du superhéros Batman sur des accents hip&hop.

b.a.p´Üü3

Punch de l’album, «One Shot» est la chanson suivante, sur l’avancée de scène, suivie de «Excuse Me». Leur groupe de musique live enchaîne ensuite une petite partie instrumentale aux sons rock, avant que B.A.P ne commence «Fight For Freedom». Défintivement rock’n’roll !

 

Vient ensuite «COMA», que l’on se souvient avoir entendu en partie dans le MV de «One Shot». Ils viennent encore une fois sur l’avancée de scène, les voix des garçons donnent un accent désespéré aux paroles, le public est touché.

 

«Power» ensuite ! Et son retour aux sources…quoique version rock, ça change la donne. La salle est envoûtée, les fans sautent en rythme.

 

Ils parlent encore un peu avant «My First Kiss» de Kesha, revue version rock encore une fois, et qui est la meilleure partie du concert ! Ils se lancent tous dans des danses étranges, se font plaisir et forcément, le public suit.

Au tour de «Dancing in the Rain», «Stop It» et «Crash», moment du concert où le «amusez vous, c’est votre concert» prend tout son sens : ils courent partout, jouent avec les fans, font coucou à certaines fans, s’amusent avec les danseurs.

 

Ils sortent de scène, la salle hurle «Encore !» et la statue du Matoki géant apparaît sur scène… le très attendu «One Shot» est lancé, toute en puissance et performance : B.A.P est bien sur scène !

 

Après «One Shot», Himchan mentionne que c’est la première fois qu’ils étaient capable de se tenir tous sur scène ensemble à Séoul (puisque la dernière fois il était blessé). Ils ont tous remercié, et expliqué qu’ils étaient heureux. Jongup a mentionné qu’il y aurait encore beaucoup de concerts à venir.

Le moment des photos arrive, ils prennent tous la pose, certaines photos avec les fans derrière.

Fin du concert : naturellement, «Goodbye» s’impose comme la chanson finale.

Himchan s’amuse à prendre des photos de tout (et des fans). Daehyun s’assied sur le bord de la scène.

 

Enfin, ils s’inclinent tous, remercient encore, ils sont émus. Les fans crient «On vous aime», ils sortent de scène. Les lumières se rallument. B.A.P sont rentrés sur Mato, on espère les revoir vite sur terre !