Kiritani Mirei

Ce mois-ci, Asian Wave est fier de vous faire découvrir Kiritani Mirei, ce petit bout de jeune femme adorable et plein d’énergie qui est désormais incontournable au Japon !

 

Si vous avez regardé quelques films ou dramas récemment, vous ne pouvez être passés à côté de Mirei. Que ce soit à la télé, au cinéma, dans les magazines ou à la radio, elle est partout !

 

Repérée comme « la plus belle jeune fille de la préfecture de Chiba », elle est directement recrutée en 2005 alors qu’elle n’est qu’en seconde au lycée. Peu de temps, après en 2006, elle fait sa première apparition au cinéma dans le film Haru no Ibasho ainsi que sur le petit écran. Dans la foulée, la même année, elle fait ses débuts de mannequin dans le célèbre magazine de mode SEVENTEEN.

 

Mirei, l’actrice :

 

À partir de ce moment-là, sa popularité ne cesse de grandir mais c’est en 2010 que le phénomène Mirei explose réellement. Cette année-là, elle obtient ses premiers rôles principaux dans le très touchant film Ongakubito ainsi que dans le drama Jotei Kaoruko, adaptation du manga du même nom, qui se focalise sur deux hôtesses rivales d’un célèbre bar du quartier de Ginza, toutes deux à la recherche de leurs parents.

ツナグ

 

Mirei se ballade de rôle en rôle, passant de l’étrange et presque inexpressive Nino dans l’adaptation télévisée du célèbre manga Arakawa under the bridge à la joyeuse et attachante Motomora Jun dans le drama HUNTER ~Sono Onnatachi, Shoukin Kasegi~.

 

Récemment il a été possible de la voir dans le film Gyakuten Saiban (Phoenix Wright) adapté du jeu vidéo dans le rôle l’héroïne Maya Fey, où elle la réplique au célèbre acteur Narimiya Hiroki, ou encore, l’an passé, dans le film Usagi Drop aux côtés de Karina, Ashida Mana et Matsuyama Kenichi.

La consécration arrive cet été puisqu’elle obtient le premier rôle dans une pièce de théâtre à caractère historique, Shin Bakumatsu Junjou Den, œuvre très populaire au Japon, adaptée en films et pièces de théâtre de nombreuses fois déjà. Pendant cette pièce, elle a dû montrer sa capacité à combattre et manier l’épée, prouvant cette fois encore que les défis et rôles hors du commun pour une actrice de son gabarit ne l’effrayaient pas.

 

De personnages enfantins à des personnages marqués par la vie, Mirei dévoile au fil de sa carrière son agilité à donner vie à différentes personnalités et montre que, derrière ce joli minois, se cache un réel talent.

 

Mirei, le mannequin :

 

Mannequin phare du magazine de mode SEVENTEEN pendant de nombreuses années, elle arrête cependant en 2011 pour se consacrer à ses autres activités.

Mirei participe aussi régulièrement aux Tokyo Girls Collections (événements ayant lieu deux fois par an sous forme de défilés de mode des plus grandes marques de prêt-à-porter féminin auprès des jeunes Japonaises) aux côtés d’autres mannequins japonais très populaires.

Après avoir été contactée pour de nombreuses publicités et avoir été le visage de nombreuses marques, elle devient en 2012 la nouvelle égérie de la marque de cosmétique Fasio aux côtés de Matsumoto Jun du groupe Arashi. Elle pose aussi ponctuellement pour de nombreux magazines.

桐谷美玲 (2)

Mirei et ses autres activités :

 

Mais les activités de la belle Mirei ne s’arrêtent pas là.

On la retrouve dans le monde du doublage puisqu’elle prête notamment sa voix à Bella de la série Twilight et qu’elle est au casting du doublage du dernier film du célèbre manga Détective Conan. De plus, grâce à sa grande popularité auprès du public et son intérêt pour les faits de société, l’an dernier, elle est contactéepar les producteurs du célèbre News Zero (journal à but informatif se rapprochant de notre journal du 20h) pour tenir y une rubrique. Elle est donc en charge, depuis 2011, de la rubrique « Kiritani Mirei, my generation » où elle enquête et répond à des questions de société touchant les personnes de moins de 30 ans.

 

À venir :

 

Vous pourrez la retrouver le mois prochain dans deux films qui sortiront le même jour : Tsunagu aux côtés du charmant Matsuzaka Tori pour un film qui s’annonce déjà touchant et émouvant, et Atarashi kutsu kawanakucha où elle donne la réplique aux très populaires Mukai Osamu et Nakayama Miho dans un film tourné en grande partie en France.

 

En 2013, vous pourrez aussi admirer l’étendue de son talent dans le très attendu Hyakkai naku koto, adaptation d’un best-seller tragique qui comme son nom semble l’indiquer (en français : « Pleurer cent fois ») ne laissera surement pas l’audience de marbre. L’histoire tourne autour de Fuji (joué par Okhura Tadayoshi du groupe Kanjani8) qui, suite à un accident, perd l’équivalent d’un an de mémoire. Il rencontre alors Yoshimi (Kiritani Mirei) et va vivre une magnifique histoire avec elle, allant jusqu’à vouloir l’épouser. Seulement peu de temps après, Yoshimi tombe gravement malade, et suite à cela on découvre qu’en réalité une terrible vérité se cache derrière la perte de mémoire de Fuji. Le tournage a commencé le mois dernier et le film fait déjà parler de lui.

新しい靴を買わなくちゃ

Et pour l’heure, le keitai-drama (comprenez drama diffusé seulement sur téléphone portable) ShiniKare, fort de son succès, se voit être diffusé à la demande du public dans son intégralité sur une grande chaine nationale au rythme d’un épisode de 15 minutes par jour du lundi au vendredi jusqu’au mois de novembre. Dans ce drama, Ruriko (Mirei) vit une relation amoureuse avec son patron jusqu’au jour où elle rencontre Masaki (joué par le membre des Kis-my-ft2, Fujigaya Taisuke) dont la profession est de… briser les couples ! Masaki, embauché par l’amant de Ruriko, va donc s’efforcer de briser leur relation mais cela ne marchera pas comme il l’avait prévu avec l’excentrique Ruriko. Puis un jour, Masaki s’écroule soudainement devant elle. S’agirait-il là encore d’un piège de sa part ? Masaki semble cependant cacher autre chose, un secret lourd de conséquences…

Avec comme phrases d’accroche : «  Et si vous perdiez l’amour de votre vie, que feriez-vous ? Pourriez-vous continuer à vivre avec son souvenir et continuer d’avancer ? …Ou décideriez-vous de ne pas l’accepter et de continuer à l’aimer comme si de rien n’était ? » et « Il est mort, mais il n’en reste pas moins mon petit ami », ce drama hors du commun, de par son format et son histoire, permet de découvrir une nouvelle facette de Mirei et met en avant la justesse de son jeu d’actrice.

 

En bref, Kiritani Mirei est une jeune femme pleine de talent qui sait se diversifier et réussir tout ce qu’elle entreprend. Si vous ne la connaissez pas encore, jetez-vous vite sur ses films et dramas, vous ne le regretterez pas !