Kim Jeong Hoon

Kim Jeong Hoon, ce nom vous dit peut-être quelque chose. Bien qu’il ne soit pas très connu à l’international, je suis sûre que beaucoup d’entre vous l’ont vu dans Goong ou plus récemment dans le drama I need romance. Bien qu’il ait joué dans des dramas à succès, il reste un artiste discret et qui parle peu de lui. Voici donc un petit article qui vous permettra, je l’espère, d’en savoir un peu plus sur cet artiste talentueux.

Kim jeong hoon 2

Débuts en duo

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Kim Jeong Hoon n’a pas commencé sa carrière en tant qu’acteur mais en tant que chanteur. En 1999, il a été repéré par Cheonil Records durant une audition de la maison de disques visant à rechercher de nouveaux talents. En mars 1999, il rencontre Choi Jeong Won, un ancien membre du groupe Bronze. Les deux jeunes hommes décident, peu de temps après leur rencontre, de former un duo. Le groupe UN ((United N-Generation) est né. Ils débutent en juillet 2000 avec un premier single intitulé Voice Mail, une chanson Kpop dans la vague du moment. Bien que plusieurs de leurs singles aient été des chansons rythmées et chorégraphiées sur scène, Jeong Hoon et Jeong Won étaient considérés comme des chanteurs à voix, car ils étaient beaucoup plus à l’aise dans l’interprétation de ballades.

2948860512_vzjH01xA_110005360

Le groupe sortira cinq albums à raison d’un par an jusqu’en septembre 2005, où ils décident de se séparer à la fin du contrat les liant à leur maison de disques afin de continuer leur carrière chacun de leur côté. Avant de se séparer définitivement, ils offriront à leurs fans un sixième et dernier album en 2006. Appelé sobrement Goodbye & Best, l’album est un best of réunissant leurs meilleurs singles dans des versions différentes. Plusieurs chansons sont tirées de concerts live tandis que d’autres se verront offrir une version piano pour l’occasion. Un album qui a séduit et touché les fans puisqu’il s’est très bien vendu.

2948860512_VNr85vTq_313624_232533690142903_225985907464348_641217_784680729_n

Changement de cap

Par la suite, Choi Jeong Won arrêtera la chanson et se concentrera sur une carrière d’acteur sur grand écran. Jeong Hoon continuera quant à lui sa carrière de chanteur, mais qui ne sera pas sans changement. Alors que la Kpop débarque en force en Corée du Sud, il décide de faire sa carrière musicale au Japon afin de pouvoir faire la musique qu’il aime, se sentant plus à l’aise dans de douces ballades. Il signe donc chez la célèbre maison de disque Pony Canyon produisant sur l’archipel de grands artistes de toute l’Asie comme la chanteuse et actrice Ueto Aya, le touche-à-tout sud-coréen Jang Geun Seok ou encore le groupe pop taïwanais Fahrenheit.

2948860512_viJoAeLS_BDCEC0CCFHRHBBE7BABB_-C1A6B8F1_BEF8C0BD0016824-1

Il sort son premier mini-album japonais, intitulé 5 stella lights, en octobre 2006 sous le nom de John Hoon et montre ainsi le genre musical dont il restera fidèle par la suite. En effet, il s’éloigne du monde de la pop et se montre très à l’aise en chantant des ballades. Ce style musical est très apprécié au Japon et il trouve rapidement son public.

Suite au succès de ce premier album, il effectuera son premier concert en décembre 2006 qui connaitra la même réussite. Il enchaînera les singles et les albums avec une notoriété constante au Japon.

2948860512_GmHZlNYg_374897_232532273476378_225985907464348_641206_1644011157_n

En 2009, il part faire son service militaire comme tout bon citoyen coréen. Bien que cela l’oblige à faire une pause dans sa carrière musicale japonaise, il sortira son premier (et le seul à ce jour) mini album coréen juste avant de partir à l’armée. En pleine apogée de la Kpop, l’album, composé uniquement de ballades romantiques, connaitra en engouement mitigé malgré la qualité des chansons.

2948860512_e26wlDf5_C6D2C5ACB7B4_C7A5C1F6

L’âge de la maturité

De retour de son service militaire en 2010, il reprend sa carrière musicale japonaise. Désireux de montrer une nouvelle facette de sa personnalité, il dévoile une série de photos provenant de son prochain album où il montre un style plus mature et masculin. Il crée ainsi l’excitation parmi ses fans en déclarant vouloir montrer une autre partie de lui que celle du jeune homme calme et romantique que le public connaît.

Son dernier album en date, My story, exprime très bien ce changement de style. Sorti en octobre 2012, il contient des reprises de chansons à succès des années 90. Choisit par Jeong Hoon lui-même parmi les chansons qu’il écoutait étant adolescent, il les remet au goût du jour et les interprète à sa manière. Au vu du succès de l’album, ce changement semble bénéfique pour la carrière de Jeong Hoon qui grandit avec ses fans.

2948860512_d43jehYS_B1E8C1A4C8C6BBE7C1F8

Une carrière d’acteur réussie

Outre sa carrière musicale, Kim Jeong Hoon effectue une carrière d’acteur en parallèle, mais cette fois-ci en Corée du Sud. La plupart d’entre vous l’a d’ailleurs sûrement découvert sur petit écran. Alors qu’il faisait encore parti du duo UN, il apparait dans le drama Orange en 2002 puis dans Banjun drama en 2004. Mais ce n’est qu’en 2006 qu’il deviendra célèbre en tant qu’acteur grâce au drama Goong, qui connait un énorme succès dans son pays, ainsi qu’en Asie. Le drama, tiré du manhwa du même nom, raconte la vie de couple d’un prince héritier obligé d’épouser une roturière suite à la mort de son père, afin de pouvoir reprendre le trône royal. Kim Jeong Hoon interprète le rôle de Lee Yul, le cousin du prince et ancien prétendant au trône revenant de l’étranger pour récupérer sa place.

Ce rôle fera nettement grandir sa notoriété et lui permettra de se voir offrir pas mal de scénario intéressant. La même année, il confirme ses talents d’acteur en apparaissant dans deux autres dramas : Fog street, un drame romantique où il joue le rôle principal et Angel.

2948860512_AYqVfLds_B1E8C1A4C8C6-

Nouveau gros succès en 2007 pour Jeong Hoon avec le drama Witch amusement. A son retour du service militaire, on le retrouve sur le petit écran en 2011 dans le célèbre I need romance, dans un rôle plus mature, en accord avec la nouvelle image qu’il veut donner de lui aussi bien dans sa carrière musicale qu’en tant qu’acteur.

Mais il apparaît également, sur grand écran cette fois-ci, en jouant l’un des rôles principaux du film The final Blow en décembre 2011. Bien que le film bénéficie d’un casting très correct et d’une histoire sympa, il ne fait pas le poids face aux blockbusters américains du moment. Sans passer totalement inaperçu, il ne réunira que 30 000 entrées durant sa première semaine de diffusion et ne fera pas beaucoup mieux les semaines suivantes.

1889315690_8P4lIGQV_image7

Un futur prometteur

En 2012 ce n’est pas sur petit écran mais sur scène que nous le retrouvons. Pour la première fois, il allie ses deux passions, le chant et la comédie, et participe à la comédie musicale Catch me if you can. Cette dernière est une interprétation du film de Steven Spielberg tiré d’une histoire vraie. Il jouera au côté de plusieurs grandes idoles telles que Sunny des SNSD, Key du groupe Shinee ou encore Kyuhyun des Super Junior.

L’année 2013 semble être une année plus internationale dans la carrière de Kim Jeong Hoon. Actuellement, nous pouvons le voir dans un drama chinois diffusé en ce moment au Japon, Tiptoe to kiss for love.

1889315482_HcWRJEho_0005934

Avec une carrière déjà bien remplie, il ne manque plus qu’une chose à Kim Jeong Hoon : réaliser son souhait de toujours, devenir un célèbre réalisateur de film. Avec un talent comme le sien et une carrière sans fausse note, nous ne pouvons que souhaiter que ce désir de longue date prenne forme bientôt.

MARION