Kaname Jun

Du héros des cours de récré japonaises à la tête d’affiche de son agence d’entertainment, Kaname Jun a parcouru bien du chemin entre 2001 et 2011… Retour sur 10 ans d’une carrière bien remplie.

要潤 宣材元サイズ 2

Les débuts

Né le 21 février 1981 (calculez bien mesdames, ça lui fait pile trente ans), Kaname Jun commence comme beaucoup (on citera par exemple Yamamoto Yusuke, Suda Masaki, Matsuzaka Tori…) sa carrière d’acteur dans le Tokusatsu en endossant en 2001 le rôle d’Hikawa Makoto dans la série des « Kamen Rider Agito », puis dans les films « Kamen Rider Agito : A New Transformation » et « Kamen Rider Agito : Project G4 ».
Une fois lancé, il enchaine avec récurrence et régularité les petits rôles à la télévision avec non moins de 31 dramas à son actif entre 2002 et 2006.
Parallèlement, pendant ces cinq années, sa carrière sur grand écran est en pleine expansion, avec  notamment son incarnation du personnage de Barashin dans le film de Kiriya Kazuaki « Casshern ».
A cette époque, sans être un acteur incontournable de l’entertainment japonais, Kaname Jun a tourné dans suffisamment de dramas et de films pour que la plupart des Japonais  mettent un nom sur son visage, et certains de ses rôles – notamment dans « YAOH », « Tatta Hitotsu no Koi » ou encore « Taiyou no Uta » (tous des dramas de 2006) – lui ont valu un petit succès auprès du public féminin comme auprès des producteurs. Le groupe de musique Sunset Swish fait même en 2006 appel à lui à trois reprises pour les clips vidéo de ses chansons « Kaze no Runner »,  « My Pace » et « Natsu ga Kureba ».

GOEMON-NUKI-000045
L’essor

En 2007, la carrière d’acteur de Kaname Jun prend un nouveau tournant avec des rôles de plus en plus importants dans « Himitsu no Hanazono » puis « Tantei Gakuen Q ». L’appui du public ne se démentant pas cette année-là, sa carrière suit alors une courbe exponentielle et on le voit depuis 2008 partager l’affiche avec des grands noms du petit écran parmi lesquels on notera par exemple « Ryusei no Kizuna », aux côtés de Ninomiya Kazunari, Toda Erika et Nishikido Ryo, « RESCUE », aux côtés de Nakamaru Yuichi et Masuda Takahisa, « Atashinchi no Danshi », aux côtés de Mukai Osamu et Horikita Maki, « Unobore Deka », aux côtés de Nagase Tomoya, « Untouchable », aux côtés de Nakama Yukie ou encore « Nakanai to Kimeta Hi », aux côtés d’Eikura Nana et Naohito Fujiki…
Côté cinéma, la notoriété de Kaname Jun ne se dément pas, avec en particulier le très attendu « Goemon » de Kiriya Kazunari et sa participation au casting du film du britannique Chris Nahon « Blood : The Last Vampire ».
Conséquences de sa popularité en constante augmentation : Kaname multiplie depuis plusieurs années les apparitions dans les programmes de variétés (○○ no Kuni no Oujisama, Time Scoop Hunter,  Chousen Suru no.1, Sekai no Meiga…), les contrats publicitaires (P&G, Nintendo Wii, Asahi Beer…) et les shoots de mode dans les magazines féminins.

Casshern_00024.jpg.asset_rgb
Kaname Jun en 2 dramas :


« Tantei Gakuen Q » (2007)
Dan-sensei, célèbre détective admiré de tous, recrute cinq élèves pour former une classe spéciale qui va devoir affronter le crime et résoudre des énigmes complexes. Pour Kaname Jun, recruté dans le rôle de Kintaro, le doyen de la classe, le défi est de taille : il n’est pas évident de parvenir à donner du relief à un personnage entouré de Kyuu et Ryuu, les petits génies de la déduction et de la logique, de Megu et sa mémoire photographique et de Kazuma, l’as des réseaux informatiques et des gadgets high-tech. Dans cette situation où tous les éléments semblaient rassemblés pour en faire un second rôle un peu effacé, Kaname Jun a su malgré tout s’imposer en faisant de Kintaro le protecteur toujours là en cas de soucis, le grand frère attentionné qui veille sur les quatre enfants au cours de toutes les enquêtes qu’égraine la série. Et si Kintaro ne marque pas les esprits autant que le trio principal Kyuu-Ryuu-Megu (Kamiki Ryuunosuke-Yamada Ryosuke-Shida Mirai), il n’en reste pas moins que la Q Class serait bien vide sans lui!

 

 要 潤BU2

« Ryusei no Kizuna » (2008)
L’année suivante, Kaname Jun réitère le défi de « Tantei Gakuen Q » à un niveau supérieur. Il ne s’agit plus cette fois-ci de faire exister son personnage face à trois jeunes acteurs en début de carrière, mais face à trois acteurs reconnus et en plein boom de leur carrière : le voila qui endosse le rôle de Togami Yukinari face à rien de moins que Ninomiya Kazunari, Nishikido Ryo et Toda Erika! Et qui parvient, par une assez remarquable performance, à élever au statut de quatuor le trio initial du drama. Le personnage de Togami s’impose très vite comme un des incontournables de la série et sans faire d’ombre aux frères et sœurs Ariake, Kaname Jun nous livre son interprétation d’un Togami Yukinari beaucoup plus présent et important dans le déroulement de l’histoire que ne nous l’avait laissé supposer l’affiche!  Son alchimie avec Toda Erika est notable et son personnage repose sur une foule de petits détails, de gestes et d’attitudes qui en font sans doute un des rôles les plus aboutis de Kaname Jun à ce jour.

 

Ainsi, bien qu’il n’ait jamais (encore!!) endossé de rôle principal (dans un drama, car les bienheureuses fans vivant au Japon ont pu l’admirer sur scène dans le premier rôle de la pièce « Saboten to Bunt Line » en 2009), Kaname Jun fait partie de ces acteurs qu’on a tous déjà forcement au moins croisés quelque part dans nos après-midis/nuits de dramavores et dont la popularité en hausse ne peut que nous laisser espérer qu’il se verra proposer bientôt un drama dont il n’aura à partager l’affiche avec personne…  »