K.will

Si l’on devait faire une liste de ce que la Corée nous a donné de meilleur, les chanteurs à voix feraient sûrement partie du top 3. Et au sein de cette catégorie, K .Will serait très bien placé… Si vous ne connaissez pas encore cet artiste incroyablement talentueux, ne tournez pas tout de suite la page !

3rd mini album_ Cover_ I need You

K .Will qui ?

Kim Hyung Soo, mieux connu sous son nom de scène K.Will, fait partie de la génération bénie des artistes de variété qui ont émergé dans les années 90 et au début des années 2000. Pensez SG Wannabe, Fly To The Sky, Wheesung et autres créateurs de délices auditifs. Ces artistes, qui chantaient les grands tubes classiques en grandissant, ont tous développé un style bien spécial. Grandes envolées lyriques, voix profondes et trémolo : on ne sait pas exactement comment se sont développés leurs talents si distinctifs, mais on aimerait bien avoir la recette… K.Will est un digne représentant de cette mouvance. Malgré son activité somme toute peu intense comparé aux agendas chargés des idoles, il a tout de même su se faire une place dans le cœur des Coréens, en seulement deux albums et trois mini-albums. Un miracle ? Plutôt une combinaison bien huilée de talent et d’ingéniosité.

01-0120

Mille et une collaborations

La meilleure façon d’entrer dans la tête des gens… c’est d’apparaître partout ! Et apparemment, K.Will l’a bien compris. La liste de ses collaborations avec d’autres artistes est presque plus longue que celle de toutes ses chansons solos réunies. Quand il s’associe, ce n’est pas avec n’importe qui, s’il vous plaît ! Baek Ji Young, Epik High, TVXQ, 8eight, Brown Eyed Girls, Girl’s Generation, Rain, SG Wannabe, MC Mong, Dynamic Duo et bien d’autres encore, sans oublier ses featurings avec ses camarades de Starship Entertainment, Sistar et Boyfriend (avec qui il vient de se voir décerner un award) font tous partie de la liste VIP. On vous l’avait dit, la liste est longue ! À tel point qu’il est fort probable que vous l’ayez déjà entendu sans même savoir que c’était lui. Et selon bon nombre d’artistes, ce n’est pas eux qui font une faveur à K.Will en l’invitant à chanter sur leur piste, c’est plutôt l’inverse ! Nous avons creusé et encore creusé, impossible de décerner la moindre animosité de quelconque artiste contre notre chanteur. À croire que la bonne musique adoucit vraiment les mœurs…

Main_img

Multiples talents

Si K.Will s’est fait une place dans le cœur des Coréens et des célébrités, c’est bien sûr grâce à sa voix d’or, mais avant tout grâce à ses multiples talents et sa nature humble [nda : et peut-être au fait qu’il ressemble étrangement à Daesung de Bigbang… enfin peut-être que ça, ça ne plaît qu’à moi]. K.Will a en effet un parcours digne des plus grands films hollywoodiens : parti de rien, il a trimé pour arriver au sommet. Passionné de musique depuis tout petit, il s’est frayé un chemin dans le dur monde du show-business en passant auditions sur auditions, contre l’avis de ses parents. Petit à petit, il grimpe les échelons, un à un : de chanteur de rue, il devient choriste, puis coach vocal, rencontrant au passage certains des artistes qui deviendront ses futurs collaborateurs et amis. Il écrit des chansons pour d’autres artistes, et les aide humblement à produire leurs albums, rêvant toujours d’une carrière solo. C’est en travaillant avec Rain qu’il rencontre le célèbre Park Jin Young, celui qui le propulsera en tête des charts. L’efficacité et le flair légendaires du patron de la maison de disque JYP ne se seront encore une fois pas trompés, puisque le premier album de K.Will, « Left Heart », dont JYP a produit la chanson éponyme, rencontre un franc succès. Il se fait définitivement un nom grâce au single « Love 119 », qui se place en tête des charts en 2008. Sa carrière est définitivement lancée.

02-0264

Serial OST-er

Cette toute nouvelle exposition médiatique ne fera que du bien à K.Will. Alors qu’il fait la promotion de son mini-album « Dropping the Tears », il voit son aide sollicitée par l’acteur Lee Min Ho, qui, impressionné par son talent, lui demande de devenir son coach vocal durant le tournage du drama Boys Over Flowers. Lee Min Ho, en gentleman, vante alors ses mérites sur tous les plateaux télé. En 2009, K.Will reçoit invitations sur invitations, et montre à la Corée entière qu’il sait non seulement chanter, mais aussi rapper et danser. Il est alors sollicité pour jouer dans des dramas, et participe à d’innombrables bandes originales, dont le très populaire « Shining Inheritance ».

01-0128

L’effet K .Will

Évoquer K.Will sans se plonger la tête la première dans une étude approfondie de son style musical serait un sacrilège. Car K.Will, c’est avant tout une voix, chaude, profonde et expressive, qui vous transporte dans des dimensions encore inexplorées. Il est de ces artistes capables de communiquer par les notes, au delà des mots. Avec autant de talent, nul besoin de comprendre les paroles. Bien évidemment, les ballades lui vont comme un gant, et c’est dans ce style qu’il s’est illustré, avec brio. Ses chansons transmettent toujours beaucoup d’émotion, sans jamais tomber dans la mièvrerie, ce qui lui garantit un public large, au delà d’un auditoire uniquement féminin. Je vous mets au défi d’écouter ses chansons live sans attraper la chair de poule. Non vraiment, essayez ! Moi, je n’ai jamais réussi… Frissons assurés. Et son troisième mini-album, « I Need You », sorti (stratégiquement ?) le 14 février, continue dans cette lignée !

01-0103

S’il n’y en avait qu’une…

Par où commencer votre découverte de K.Will ? Pour une fois, la tâche ne sera pas trop difficile, puisqu’à part ses collaborations, K.Will n’a sorti que deux albums et trois mini-albums. Mais s’il n’y avait qu’un album à écouter, je ne saurais que vous conseiller de commencer par « Left Heart », son premier opus. Je ne sais pas si c’est par nostalgie, mais cet album, que j’écoutais en boucle l’année de sa sortie est resté dans mon cœur. Et si vous deviez ne choisir qu’une seule chanson, encore une fois, portez votre choix sur « Left Heart ». Cette ballade est une vraie merveille, un classique. Pour une autre perspective, foncez sur « Music» d’Epik High, où il réussit à vous transmettre sa joie de vivre en trois minutes chrono. C’est simple, il suffit de commencer pour devenir accro. Et si vous en voulez plus, ne manquez pas de regarder ses performances dans l’émission « Immortal Song 2», où les stars affrontent un jury exigeant pour prouver à la nation entière qu’ils savent bel et bien chanter en live. Un concept simple et pourtant diablement captivant, où encore une fois, K.Will s’illustre comme un des meilleurs chanteurs de K-Pop, et où on lui découvre un vrai talent d’entertainer dans des registres plus énergiques. Il n’aura pas fini de vous surprendre, et vous vous souviendrez pour longtemps de sa voix d’ange. Qu’attendez-vous pour le découvrir ?

Sica