[Interview Exclusive] Yi Sung Yol

Yi Sung Yol est un artiste très connu en Corée pour ses différents OST. Bien loin de la scène pop actuelle, il a quand même gentiment répondu à nos questions.

 

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs?

Enchanté de vous rencontrer tous ~

Je suis un chanteur américano-coréen qui vit et travaille actuellement à Séoul en Corée du Sud.

Yisungyol_1

Après l’éclatement de votre groupe U & ME BLUE en 1997, vous revenez à la vie « normale ». Ce n’était pas trop difficile de quitter la scène?

Je pense que quand on aime vraiment quelque chose, c’est toujours une bonne idée de s’en éloigner pendant un certain temps pour voir si votre passion est authentique.

Il a été dur de rester loin de la musique, mais mon temps libre m’a aidé à entrer en contact avec la personne que j’avais l’habitude d’être, un gamin timide avec un gros coup de cœur pour la musique.

 

Est-ce que vous pensez encore retravailler avec Bang Joon-seok, votre partenaire dans U & ME BLUE ?

Je l’ai fait en réalité. Pendant cinq mois entre l’été et l’hiver de 2009. Nous avons réussi à faire un EP (mega single) digital avec trois chansons, deux d’entre elles étant nouvellement écrites pour celui-ci. Une pour chacun par chacun de nous. Il y a eu quatre concerts aussi par la suite.

Pour un album complet, avec tout le respect dû, ces choses ne doivent jamais être précipitées. Seul le temps nous le dira.

Yisungyol_4_photo by seongho jo

Vous avez déjà participé à l’OST de nombreux films et dramas. Quelle est la différence pour vous entre travailler pour un OST ou travailler sur votre propre musique?

Comme vous l’avez dit, quand je travaille sur « ma propre » musique, c’est toujours sur ce que je veux ! Pour les OST et autres commandes de ce genre, il s’agit de ce que les autres veulent. Je suppose que c’est comme aller à un rendez vous en aveugle. Quand je travaille sur un album, il devient ma religion. Je dois croire en ce que je fais.

 

Quel est votre artiste préféré ? Coréen et non coréen ?

Je n’ai pas vraiment d’artiste coréen préféré. Mon coup de cœur du moment va à Mulatu Ashtake, un musicien et arrangeur de génie inventeur de l’Ethio-Jazz.

Yisungyol_2_photo by wook kim

Les gens vous surnomment le Bono coréen. Que pensez-vous de ce surnom ?

Je pense que c’est exagéré. Bono est un chanteur accompli, sans aucun doute ! J’apprécie le compliment de leur part. J’imagine que les gens aiment bien faire des comparaisons pour toute chose même quand elles n’ont pas lieu d’être.

 

Dans votre discographie, quelle est votre chanson préférée ? Et pourquoi ?

On me le demande souvent et je n’arrive jamais à en trouver une en particulier car elles sont toutes importantes pour moi.

Yisungyol_3

Etes-vous intéressé par une carrière internationale ?

Je travaille dessus. La Corée, même si c’est un grand pays, a ses limites.

Aidez-moi à prendre mon envol !

 

Pouvez-vous laisser un message à vos fans français ?

J’espère que de plus en plus de gens auront accès à ma musique. Je suis impatient de vous rencontrer et de jouer pour vous un jour.

« Merci beaucoup ! » (en français)

Mister Wave