[Interview Exclusive] MOONSTREAM

C’est lors de leur venue à Paris Manga que notre équipe a eu l’occasion de rencontrer le duo de visual kei, Moon Stream, et leurs musiciens ! Nous avons alors rencontré des garçons sympathiques qui ont répondu à nos questions avec humour et passion !

DSC_4738

Bonjour, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Satsuki : Nous sommes Moon Stream. Je suis le chanteur, Satsuki.

Tomo : Je suis Tomo et je joue de la guitare.

Poel : Je suis Poel, je joue de la basse.

Takaya : Moi c’est Takaya, le batteur.

DSC_4735

D’où vient votre nom, Moon Stream ?

Tomo : Euh… Dans Satsuki, il y a le mot « tsuki » qui veut dire « lune », soit « moon » en anglais. Le mot « stream » vient de mon autre groupe, Echostream. Du coup, ça a donné Moon Stream. C’est très simple en fait !

DSC_4736

Pourquoi avoir créé ce groupe ?

Tomo : Tout a commencé en 2007. A l’époque, Satsuki jouait aux Etats-Unis et on s’est rencontrés là-bas. On a fait connaissance et on a discuté. Mais c’est en 2009 qu’on a eu notre plus grosse opportunité. Satsuki est venu aux Etats-Unis pour une convention dans le cadre de son projet solo et j’y avais été invité avec Echostream. On a un peu travaillé ensemble et j’ai joué sur une chanson avec lui. On s’est bien amusés et on a juste décidé de monter un projet ensemble.

DSC_4737_1

Tomo, travaillez-vous toujours avec Echostream ? Pouvez-vous nous en dire plus ?

Tomo : Echostream est un groupe qui fait plus de la musique d’« ambiance » et nous sommes basés à New-York. Nous avons tous des nationalités différentes : il y a deux Japonais, un Italien, deux Américains et un Mexicain. On a mis un peu de ce qui fait la culture de chacun dans le groupe et on en fait de la musique. C’est vraiment très intéressant.

DSC_4734

Satsuki, vous faites partie de KISAKI PROJECT. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Satsuki : Pour mon projet solo, j’écris et compose mes propres chansons mais avec KISAKI PROJECT, on a des producteurs. Kisaki est le dirigeant d’une agence de visual kei ; j’apprécie que quelqu’un écrive de la musique pour moi et que quelqu’un s’occupe de produire mes titres. C’est vraiment différent de mon projet solo.

moon-stream

On a pu voir que vous avez de nombreux projets en dehors de Moon Stream (Echostream, KISAKI PROJECT et le projet solo de Satsuki). Avez-vous de nouveaux projets en tête ?

Tomo : En ce moment, je travaille sur Alias, qui est un projet japonais. On a déjà joué à Taïwan l’an dernier. J’ai également travaillé pour la chanteuse Shahidah Omar. C’est la femme de l’acteur américain, J.B. Smoove. C’est très amusant de travailler avec des personnes aux univers musicaux différents. Travailler sur des styles musicaux différents est une vraie source d’inspiration. C’est d’ailleurs pour ça que je travaille sur ces autres projets.

DSC_4730

Avez-vous d’autres projets ?

Satsuki : Je fais des tournées au Japon et j’ai sorti un nouvel album en janvier, « Luminous ». En fait, mon projet principal, c’est ma carrière solo.

DSC_4729

Pouvez-vous nous dire quels sont vos artistes favoris (japonais et non japonais) ?

Satsuki : J’adore le chanteur de Linkin Park, Chester Bennington mais je suis surtout fan de visual kei. Quand j’étais petit, j’ai ai été très influencé par le visual kei.

Tomo : Au Japon, j’aime beaucoup Hide de X-Japan. Je le respectais énormément. Pour ce qui est des artistes non japonais, j’adore Nine Inch Nails, Radiohead et Björk. J’ai eu l’occasion de jouer avec Radiohead lors d’un grand festival aux Etats-Unis. C’était vraiment génial ! J’étais super excité !

Poel : Au Japon, j’aime L’arc~en~ciel. Sinon, j’adore David Sylvian. Il est formidable. J’aime aussi Stevie Wonder… et Michel Polnareff. *rire

Takaya : Au Japon, je suis fan de Yoshiki d’X-Japan. Sinon, j’aime Radiohead et Oasis.

DSC_4726

Vous vous connaissez depuis quelques temps. Avez-vous des anecdotes amusantes à nous raconter sur les autres membres ?

Satsuki : Hier, dans les backstages, j’ai vu Tomo danser mais je ne sais pas pourquoi. (rires) Il fait toujours ça en backstages.

 

Tomo, vous voulez devenir idole et danser ?

Tomo : Oui !! (rires)

DSC_4727

Pouvez-vous nous montrer ?

Tomo : Mais, c’est une interview, non ? Je vous laisse donc imaginer ! (rires)

Satsuki : C’est génial, non ? (rires)

 

Tomo, pour vous « venger », avez-vous quelque chose à nous dire au sujet de Satsuki ?

Tomo : (Il réfléchit longuement) Vous savez, Satsuki a toujours besoin de quelque chose. Et quand il en a besoin, il répète toujours : « J’ai besoin de ça ! J’ai besoin de ça ! J’en ai besoin ! ». La dernière fois qu’il a fait ça, c’est pendant ce séjour en France. Il cherchait son sèche-cheveux et il criait « Où est mon sèche-cheveux ? Où est mon sèche-cheveux ? ». (rires)

 

Avez-vous d’autres histoires amusantes à nous raconter ?

Hier, nous avons été dans un restaurant japonais appelé Samouraï. On a goûté des plats aux goûts… très surprenants ! (rires)

 

Si vous ne faisiez pas de la musique, que feriez-vous ?

Tomo : Avant, je voulais devenir professeur d’anglais ou de japonais dans des cours particuliers.

Satsuki : Je pense que je serais peintre ou artiste. En fait, j’ai toujours voulu travailler dans les arts et il m’arrive de vouloir dessiner, peindre.

Poel : Mangaka !

Takaya : Joueur de baseball !

Tous : Hein ?!? (surprise générale) Pour quelle équipe ?

Takaya : L’équipe du Japon !

 

Quels sont les futurs projets de Moon Stream ?

On est en train d’écrire de nouvelles chansons et on espère que notre nouvel album va bientôt sortir. Comme Moon Stream est avant tout basé aux Etats-Unis, on veut faire une tournée américaine puis une tournée mondiale. On souhaite également aller jouer au Japon bien sûr !

 

Une dernière question pour la fin. Pouvez-vous laisser un message à vos fans français ?

Tomo : Merci d’avoir lu l’interview. Je voudrais vite revenir en France alors continuez de nous soutenir, s’il vous plait. Merci ! Cimer !  (en français) *rire

Satsuki : Merci de nous avoir lus. Nous souhaitons vite revenir, alors comme Tomo l’a dit, continuez de nous soutenir. Et faites découvrir Moon Stream à toute la France… et pas qu’à la France, au monde entier aussi ! Partagez tout sur Twitter, Facebook ou n’importe quoi d’autre ! Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter. Merci beaucoup.

Poel : Merci pour votre soutien. On veut revenir bientôt et on espère faire une tournée française ou européenne la prochaine fois. Continuez de nous soutenir, de faire du bruit et à bientôt !

Takaya : Faites venir plus de visual kei en France ! (rires)

 

C’est sur ces dernières paroles que nous disons au revoir au groupe après une interview fort sympathique qui nous aura appris plein de choses sur ce groupe de visual kei encore peu connu chez nous !