[interview exclusive] Jay park

Artiste de Talent et personne sympathique, Jay Park nous a fait l’honneur de nous recevoir afin de répondre à nos questions et laisser un petit message à ses nombreux fans français.

 

Par une belle journée de septembre à Séoul, mon téléphone sonne. A l’autre bout du fil Jay qui me donne rendez vous dans les studios de sa maison de production. Après un petit tour en taxi me voici arrivé. Là, allongé sur un canapé avec un pc sur les genoux, Jay m’accueille avec un grand sourire tout en me proposant une part de pizza. Décontraction et bonne humeur sont donc de mise.

378037_184369668319953_461570797_n

Pour commencer, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs qui ne vous connaissent pas ?

Bonjour, mon nom est Jay Park, je suis chanteur, rappeur et danseur. J’écris aussi mes propres chansons. J’aime le Hip hop et le RnB.

 

Ayant grandi aux États-Unis cela n’a t il pas été trop dur de tout quitter pour se lancer ici-même en Corée ?

Effectivement ce fut vraiment dur. Je n’avais jamais vécu en Corée et je ne connaissais absolument rien à la culture coréenne ni même à la musique coréenne. J’ai hésité un long moment, et finalement ma mère m’a poussé en me disant que cela serait bon pour mon avenir. Les premiers mois furent les plus durs car je n’avais jamais vraiment vécu éloigné de ma famille. Ils m’ont beaucoup manqué de même que mes amis que j’avais l’habitude de voir quotidiennement. En plus, je ne connaissais personne en Corée et le fait de ne pas bien maîtriser la langue n’aidait pas. Maintenant, après quelques années, ça va mieux, j’ai plein d’amis et je me sens bien.

2011 -- --- --- --(1)-1

On sait que la danse est une partie très importante de votre vie, mais comment êtes-vous tombé dans le phénomène B-boying ?

J’ai toujours aimé danser. J’ai grandi en regardant Mickaël Jackson ou encore Usher pour ne citer qu’eux. Je regarde souvent des vidéos de performance ou de danse. Faut dire que les parties dansées me tapent dans l’œil depuis que je suis petit. Au collège, quelques élèves de mon école pratiquant le b-boying, j’ai donc commencé à danser avec eux. Je me suis donc ouvert à ce phénomène et sa culture et j’en suis tombé amoureux sans ne plus pouvoir m’arrêter.

 

Vous avez dit sur twitter avoir une réserve de chanson de côté, à quand le prochain album alors ?

Je suis justement en studio pour enregistrer mes chansons. J’en ai aussi déjà enregistré il y a à peu près 8 mois. Donc normalement mon album devrait sortir début novembre voir fin octobre.

2011 -- --- --- -- ----2

Pouvez-vous nous en dire plus sur le film Mr Idol où on aura le plaisir de vous retrouver ? Et comment s’est passé le tournage ? Une petite anecdote ?

Mr Idol est mon premier vrai film. Même si la partie danse était plus facile pour moi il restait la partie où j’ai dû jouer la comédie. Ce fut assez dur car je n’en avais pas du tout l’habitude. J’ai dû faire plusieurs essais pour trouver le bon ton et me sentir à l’aise. En plus, devoir attendre parfois plusieurs heures pour tourner une scène puis attendre à nouveau et ainsi de suite, c’est assez déstabilisant. Mais ce fût agréable. Jouer c’est marrant et le reste du casting était très sympa. Ils m’ont beaucoup aidé ainsi que le réalisateur qui m’a donné plein d’astuces.

 

Vous comptez faire d’autres films dans le futur ?

Bien sûr. J’ai reçu quelques offres qu’on étudie actuellement. Mais ça m’intéresse beaucoup.

 

Parmi la scène coréenne, y-a-t-il des personnes dont vous êtes fan ? Ou d’autres dont vous êtes particulièrement proches ?

J’aime beaucoup Dynamic Duo, Drunker Tiger et pas mal d’autres artistes de la scène Hip-hop. J’aime aussi 2NE1 pour leur musique mais aussi pour la présence qu’elles dégagent sur scène. Il y a aussi le groupe Secret dont les membres et les chansons sont très mignonnes. Après je suis plus proche de personnes de la scène underground, de B-boy, de rappeur comme Dok2 et Boom. Récemment grâce à l’émission Immortal Song je me suis rapproché de G.O de MBLAQ et Kyuhyun des Super Junior.

2011 -- --- --- -- (3)-2

Si vous pouviez travailler avec un ou plusieurs artistes de votre choix, qui choisiriez-vous ?

Je pense que je choisirais Usher. J’aime sa musique et c’est une grande star. Je l’ai découvert quand j’étais en primaire et depuis je suis fan. Un fois j’ai été à un de ses concerts et je devais le rencontrer dans les loges après sa prestation. Malheureusement il a dû partir vite pour retourner travailler.

 

On sait qu’un de vos rêves est de percer aux États-Unis ? Vous comptez y commencer plutôt en tant que chanteur ou en tant qu’acteur ?

J’adorerais faire un film à Hollywood même si actuellement ça me semble encore un rêve un peu fou. Après j’ai grandi en écoutant la musique américaine et en suivant les artistes américains. Je pense que grâce à ça je peux essayer de faire mieux ou au pire aussi bien que n’importe quel artiste asiatique aux États-Unis Je pense que j’aurai plus de chance de réussir là-bas grâce à la musique.

 

Pour avoir un corps aussi parfait, combien d’heures par jour vous entraînez-vous ? Vous n’avez pas un petit exercice secret pour que j’aie le même ?

*Rires. Il n’y a pas de secret, il faut s’entraîner tous les jours. Après il ne faut pas s’entraîner trop tard non plus car ce n’est pas bon pour le corps. Là avec ma blessure je ne peux pas trop pousser sur mon bras mais à la place je cours tous les jours.

 

(Ma réponse) C’est dur !!

 

*Rires. Oui c’est dur mais il faut rester motivé. La motivation est la partie la plus compliquée.

---6

On a pu apercevoir aux détours de nombreuses photos vos tatouages mais combien en avez-vous exactement ? Lequel est le ou les plus important(s) pour vous ? Et surtout pourquoi ?

Je ne sais même plus, J’en ai tellement que j’ai perdu le compte. Les plus importants pour moi, je dirai celui sur mon torse et ceux de Art of Movement. Pour ces derniers, il faut dire que Art of Movement est une partie très importante de moi. Vous savez que je suis un B-boy, et c’est mon crew. J’ai grandi avec eux. Ils sont comme des membres de ma famille. Pour celui sur ma poitrine, il représente ma famille, la vraie qui est elle aussi bien sûr très importante pour moi.

 

Pouvez-vous nous parler un peu plus de votre crew Art Of Movement et des relations qui vous unissent ?

Je connais mon crew depuis le début du lycée. C’est eux à la base qui m’ont amené dans le monde du B-boying. Grâce à eux j’ai gardé la motivation rien qu’en voyant leurs progrès et leur passion. Quand j’ai eu la chance de faire de la scène j’ai voulu partager ceci avec mes amis. Il y a Chacha qui est producteur avec qui j’ai beaucoup travaillé ou encore Daniel Jérôme qui est un chorégraphe de Hip hop très talentueux et qui danse fréquemment avec moi. C’est vraiment un crew plein de talent.

 

Pouvez-vous nous parler de vos futurs projets ?

Oula, j’ai plein de projets. Après la sortie de mon album j’ai des auditions pour un nouveau film. Je dois aussi normalement faire un tour d’Asie. Après j’ai quelques surprises mais il va falloir être patient.

 

En plus d’être beau, vous êtes chanteur, rappeur, danseur et acteur. Tout ceci avec talent. Pour nous rassurer nous les hommes normaux, il y a des choses que vous ne savez pas faire ? Ou des petits défauts ?

Je sais faire plein de choses mais je ne pense pas qu’il y ait une chose où je sois très bon. Je ne sais pas cuisiner. J’avais l’habitude d’être un bon joueur de basket mais comme ça fait longtemps que je n’ai pas joué je pense que j’ai tout perdu. Je ne suis pas très doué avec les jeux vidéo. Il y a les maths aussi. Ce n’est pas mon truc. Ça ne me sert pas beaucoup mais je trouve que c’est un bon talent à avoir ça fait classe.

 

A quand un fan meeting en France ?

Vous savez j’aimerais beaucoup venir en France. Je n’ai jamais été en Europe. J’aimerais beaucoup goûter la nourriture et découvrir la culture de différents pays. De plus, je sais qu’en Europe il y a une grosse communauté de fan. Donc si un jour il y a une opportunité, ce sera avec plaisir.

¹ÚÀç¹ü4

Et pour finir, un petit message pour les Jaywalkers français ?

Bonjour (en français dans le texte), merci beaucoup pour votre soutien alors que vous ne m’avez sûrement jamais vu et que je ne vous ai jamais vu. J’aimerais vraiment vous rencontrer un jour et monter sur scène pour vous, voir vos visages et tenter de vous rendre heureux.

 

Après ce bon moment, j’ai laissé Jay retourner travailler. A noter que malgré son emploi du temps surchargé il a quand même trouvé le temps de me recevoir afin de répondre aux questions et faire plaisir à ses fans français. Un grand merci à lui pour ceci. 

 

Mister Wave