[Interview Exclusive] DMTN ( ex- Dalmatian)

Ils viennent à peine de changer de maison de disquse que les Dalmatian reviennent sur le devant de la scène avec trois grosses nouvelles. Premièrement, ils deviennent les DMTN, ensuite ils ont un nouveau titre qui va sortir et enfin le top du top, nous les avons rencontrés pour qu’ils répondent à nos questions. On espère que ce long entretien vous plaira.

8

Bonjour. Pour commencer pouvez-vous vous présenter?

Daniel: Bonjour, nous sommes DMTN, les anciens Dalmatian (et nous le sommes toujours mais nous avons dû changer notre nom pour montrer une nouvelle image.). Ici nous avons Inati, qui est le leader du groupe et celui pour qui le groupe a été créé, il n’y aurait donc pas de DMTN sans lui. Ensuite nous avons Jee Su, notre chanteur principal, il est aussi le 3ème plus âgé dans le groupe et aussi très drôle et bavard. Je suis Daniel, je viens des Etats-Unis, je suis le plus jeune dans le groupe et je suis … seulement celui qui parle anglais? (rires).

Ici nous avons la dance machine Dong Lim, qui a le même âge que Jeesu, il est notre mascotte en danse, et aussi l’image de DMTN/Dalmatian. Il chante bien aussi.

Enfin, Simon, il est mi-japonais, mi-coréen mais est né aux Etats-Unis donc il parle également anglais. Il a aussi fait de la musique au Japon. Il est nouveau dans le groupe mais il était avec nous pour le premier single digital, il est revenu pour notre deuxième mini album.

1

Que pensez vous de votre nouveau nom « DMTN » ?

Daniel: Je ne dirais pas que c’est un nouveau nom puisque DMTN était déjà présent dans notre second mini album. Dans l’industrie musicale aux Etats-Unis, au Japon, en Corée… il est commun d’appeler les groupes par des initiales comme YMCA ou le groupe SMAP au Japon, avec seulement 4 lettres parce que ça marque les esprits. Ce nouveau nom nous permet aussi de nous éloigner de l’image de chien lié à « Dalmatian » (Dalmatien en français). Nous ne voulons pas que vous pensiez qu’on était gêné ou qu’on n’aimait pas ce nom parce que nous sommes Dalmatian, c’est ce qu’on ressent, tout le monde nous connaît sous ce nom dans l’industrie. Nous voulions montrer que nous avions passé un niveau supérieur, en quelque chose de mieux à montrer à nos fans, aux gens, par rapport à l’ancien Dalmatian.

Daniel, peux tu nous parler de ton expérience de MC dans Pop in Seoul et Gurupop Show ? Que penses tu de l’impact de ces shows sur les fans internationaux ?

Daniel: Je travaille pour Arirang et Gurupop Show depuis un an maintenant et je ne sais pas si ces shows sont vraiment connus à l’international, s’ils ont vraiment un impact, si ça aide à faire connaître la K-pop dans le monde ou non… mais je pense que pour ceux qui étaient déjà fans, ils apprécient le fait qu’il y est un show en anglais sur ce sujet. Et pour moi personnellement, ces show sont une bonne expérience.

3

Inati, est ce que c’est difficile d’être le leader de DMTN ?

Inati: Au début, c’était vraiment difficile, je ne savais pas comment organiser les activités, réagir dans certaines situations, comment réagiraient les membres, que faire quand les membres se battent… mais après trois ans, je sais comprendre chacun des membres, faire en fonction de leurs caractères, ce qu’ils aiment ou non entendre, c’est plus simple maintenant.

Jee Su, tu es également compositeur, aurons-nous la chance d’entendre tes compositions dans le futur ?

Jee Su: Daniel et moi avons déjà écrit des chansons pour le premier mini album de Dalmatian, « Real eyes » en fait partie. Nous avons passé des semaines jour après jour à écrire des chansons et c’est ce qui a amené à en intégrer dans l’album. Dans le second mini album nous avons écrit deux chansons dont « Hurt me » qui a reçu beaucoup d’amour de la part de nos fans et nous en sommes très reconnaissants.

Daniel: Nous avions également écrit « Still by ur side » et c’était également une bonne expérience. Jee Su est toujours sur son piano en train de composer donc je suppose qu’il y aura d’autres chansons de lui pour DMTN dans le futur.

5

Dong Lim, pourquoi as-tu choisis de changer de nom pour reprendre ton vrai nom ?

Dong Lim: Mon nom de scène était Yongwon, j’ai changé pour mon vrai nom car ça me donnait plus confiance en moi, une sorte de fierté devant les fans de redevenir moi même. C’est pareil pour Daniel dont le pseudo était Drama.

Daniel: Oui, je ne voulais pas me cacher devant mes fans derrière un pseudonyme, quand les gens t’appelent par ton vrai nom sur scène, le sentiment est différent, c’est vraiment spécial.

Simon, tu étais dans le groupe avant mais tu es parti, pourquoi ?

Simon: Avant de m’entraîner avec Dalmatian, j’avais des affaires à terminer au Japon et je devais m’en occuper mais pendant ce temps, Dalmatian ont fait leurs débuts avec les autres membres. Pendant le deuxième album il y a eu des départs de certains membres du groupe et ça a été une opportunité pour moi de revenir.

Daniel: Le retour de Simon a vraiment aidé au changement de notre image. Pendant That Man Opposed nous étions plutôt dans le concept « mignon » et nous sommes maintenant passé à une image plus virile, nous avons également gagné une nouvelle sorte de fans. Maintenant nous pouvons être mignons et virils en même temps.

7

Allez vous continuer dans ce genre de concept viril ?

Daniel: Nous avons le caractère et les capacités pour faire plusieurs genres de concepts, c’est ce que je crois, et nous avons besoin de changer pour répondre aux attentes des gens. Cependant notre prochain concept se rapproche de E.R., dans la même ligne, mais musicalement plus proche de notre premier mini-album.

Pourquoi avez vous choisi cette agence ? (2Works Entertainment)

Daniel: Nous avons pris la décision en équipe, nous sommes une équipe, si quelqu’un décide d’aller ce sens, nous suivons, nous lui faisons confiance. Notre ancienne agence avait quelques problèmes financiers et cette compagnie voulait nous prendre, ils avaient les idées et beaucoup de plans pour nous. Cette agence a cru en nous, c’était très différent de notre ancienne compagnie et de leur manière de travailler également. Ici tout est fait en temps et en heure. Nous nous entendons sur la façon de travailler mais nous avons avant tout choisi cette agence parce qu’elle a cru en nous.

9

Qui sont vos artistes préférés ?

Inati: J’aime surtout les années 80/90, c’était de la vrai bonne musique! Ce genre de rythmes, de mélodies. J’aime également l’artiste français Sully Sefil.

Jee Su: Insooni, Michael Jackson, Yoon Ha également, une chanteuse coréenne rock qui est également animatrice radio, je l’aime beaucoup.

Daniel: J’aime tout le monde (rires) mais en Corée je dirais Yoo Jae Ha, un chanteur des années 80.. il y a quelque chose avec sa musique, il touche mon âme. Aux Etats-Unis j’adore les paroles et le son hip hop de Zebra KATZ… en règle générale j’adore tout ce qui est hip hop.

Dong Lim: Cho Yong Pil, il est le Stevie Wonder coréen et il est comme notre professeur à tous.

Simon: J’aime et respecte également les mêmes artistes: Stevie Wonder, Michael Jackson, tous les artistes du début des années 2000, des années 90.. Ne-Yo, Omarion, Justin Timberlake, tous de très bons artistes du genre R’n’b. Je connais également un artiste français, mais je ne me souviens pas de son nom, il est un peu comme Michael Jackson version française, il danse bien, et est dans le genre r’n’b.

Daniel: Le français est une très belle langue, romantique… j’aimerais écouter des chansons françaises, je suis sûr qu’elles sont très belles.

6

Simon, tu as collaboré récemment avec NS YoonG sur scène. Concernant chacun d’entre vous, avec qui souhaiteriez-vous maintenant collaborer?

Simon: Collaborer avec d’autres artistes est une excellente opportunité, mais avec NS YoonG je n’étais pas la personne sur la chanson originale, donc j’aimerais travailler sur une chanson depuis le début, créée par moi ou pour moi, le sentiment seraient différent. L’artiste avec qui j’aimerais collaborer n’est pas important, du moment que nous avons la même passion pour la musique.

Daniel: J’aimerais travailler à nouveau avec les membres de Beast, c’était vraiment une bonne expérience de travailler avec Yoseob sur « First Kiss ». J’aimerais également travailler avec une artiste féminine.

Jee Su: J’aimerais travailler avec Yoon Ha, elle a toujours été très populaire et a une très belle voix, très claire donc j’aimerais faire une chanson avec elle.

Dong Lim: Si j’en avais l’opportunité j’aimerais travailler avec une artiste solo talentueuse comme Ailee ou alors avec chaque membre de DMTN en duo, en sous-unité.

Inati: Nous avons un membre qui est en ce moment à l’armée, quand il sortira j’aimerais vraiment travailler avec lui sur du hip hop, quelque chose de différent de ce qu’on fait avec DMTN, influencé par des artistes américains hip hop mais aussi, pourquoi pas, des artistes français.

J’aime aussi beaucoup la mode, Louis Vuitton notamment, et les grandes marques donc j’aimerais aussi sur le côté esthétique d’un clip, d’un concept.

2

Pouvez vous nous parler de vos futurs projets ?

Daniel: Nous sommes prêtes pour notre comeback, notre chanson est prête, alors merci de prêter attention à ce que nous allons sortir. Nous avons prévu beaucoup de choses cette année, comme notre premier album complet. Nous voulons aller à l’étranger, en Asie, et peut-être en France si vous voulez bien nous accueillir. Nous avons prévu de grandes choses avec notre nouvelle compagnie et notre nouvelle équipe de production. Ce sera l’année DMTN !

Si vous n’étiez pas chanteur, que seriez vous ?

Inati: Mannequin. Pas forcément sur les podiums, mais en général, pour des magazines, des photos, n’importe où…

Jee Su: J’aimerais travailler derrière les artistes, comme producteur par exemple. J’aime le processus de création dans la musique.

Daniel: Je n’ai jamais pensé à ça mais je pense que je serais quand même artiste… mais dans le tatouage (rires des autres membres). La responsabilité du corps de quelqu’un, qu’il te fasse confiance… et c’est grâce à ça que tu attires les regards, que tu peux te sentir confiant quand tu es sur scène. Donc je serais tatoueur, j’aime le contact avec les gens aussi.

Dong Lim: Je serais peut-être traducteur coréen/japonais ou « Chef » parce que j’aime la cuisine.

Simon: J’ai trois choix: peut-être un agent du F.B.I. ou quelqu’un qui travaille dans le secret, ou athlète, peut-être footballeur professionnel ou encore homme d’affaire.

4

Pouvez vous laisser un message pour vos fans français?

Simon: (en français) « Bonjour »

Daniel: (en français) « Bonjour, je m’appelle Daniel ». Pour tous les Dalmates français que nous n’avons pas encore personnellement rencontrés même si certains sont venus jusqu’à Séoul… c’est incroyable, je pensais que seulement SM TOWN avait des fans en France, je ne sais pas combien de fans de DMTN il y a en France mais c’est surprenant, alors du fond du coeur, merci. Montrez-nous votre amour pour Dalmatian sur Youtube et où vous pouvez s’il vous plait. Nous espérons vous rencontrer un jour, peut-être pour un fanmeeting sous la tour Eiffel?

J’espère… je suis sûr, que cette année on se verra et partagera notre passion.

Jee Su: J’espère la même chose.

Dong Lim: La France est un des pays que je veux vraiment voir, c’est un beau pays et j’aimerais vraiment venir rencontrer nos fans, chanter notre nouvelle chanson et celles de notre album, partager notre musique. Merci beaucoup.

Simon: J’ai entendu que vous êtiez beaucoup en France à nous aimer alors merci beaucoup, j’ai toujours voulu y aller et je n’ai jamais été en Europe mais j’aimerais si possible y faire une tournée incluant la France évidemment. J’aimerais que nous puissions nous rencontrer cette année et continuez à nous attendre, merci beaucoup.

Inati: Merci beaucoup, quand je pense à nos débuts… personne n’aurait pensé que des Européens pourraient aimer la musique coréenne, c’est très surprenant. J’espère qu’on pourra se rencontrer et merci de nous attendre encore un peu.

Simon: Je veux vraiment venir, j’ai un ami qui habite en France en ce moment et qui m’envoie des photos des beaux paysages, monuments, de la mode, de bonnes choses qu’il mange…

Daniel: J’adore les escargots, j’ai vraiment envie d’en manger en France.

Simon: J’adore le fromage, le très vieux..le bleu!

Daniel: J’adore ça aussi… avec du pain, une baguette! Les Coréens prennent toujours la France en exemple pour le pain et les boulangeries… Nous aimons aussi vraiment le fromage, la cuisine française. Nous adorons ce pays vraiment, on veut venir.

Jee Su: J’aime celui qui a mis un coup de tête, le footballeur. Zidane.

Simon: Je connais le Paris Saint Germain, l’équipe. J’adore le football et ils ont de bons joueurs.

Daniel: C’est difficle à prononcer… j’ai pris des cours de français au lycée… et je ne peux me souvenir que de (en français) « je m’appelle ». C’est trop difficile, vous êtes géniaux de parler cette langue.

Simon: C’est une langue vraiment belle, romantique.

Daniel: J’aimerais vraiment le parler, je vais essayer de reprendre des cours. Merci beaucoup à tous nos fans, et espérons vraiment que nous nous retrouverons en France très bientôt !

Comme vous avez pu le voir, ils veulent revenir fort. Serez-vous là pour écouter leur comeback ? En tout cas, on espère pour eux que vous les aimerez autant qu’ils ont l’air d’aimer notre pays.

10