[Interview Exclusive] Davichi

Par un bel après-midi, nous retrouvons les 2 membres du groupe Davichi dans un café chic de Séoul afin qu’elles aident les français à en découvrir un peu plus sur elles.

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs français?

Bonjour! Nous sommes un duo sud-coréen, les Davichi!

DSC_7008

Pourquoi vous être lancées dans le monde de la musique coréenne ?

Min Kyung : Quand j’étais plus jeune, je regardais beaucoup de clips musicaux et j’écoutais énormément de pop. À cette époque, j’étudiais le piano, et puis un jour je me suis dit « et pourquoi pas moi? », et j’ai changé pour passer du piano au chant.

Est-ce que vous avez un artiste que vous aimez par-dessus tout?

Hae Ri : En fait, ma liste est longue, mais je peux citer avant tout Beyonce.

Min Kyung : Moi, je citerais aussi Beyonce dans les artistes internationaux, et pour les artistes coréens, j’admire particulièrement Kim Kwang Seok, qui est moins connu par les jeunes maintenant mais qui a eu une grande influence sur la musique coréenne il y a quelques années.

DSC_7005

En dehors de votre travail actuel de chanteuses, y a-t-il un autre milieu qui vous tenterait?

Min Kyung : J’adore la mode, et donc j’adorerais être mannequin pour des grandes marques, ou faire des défilés!

Hae Ri : Moi j’aimerais pouvoir jouer dans une comédie musicale! Bon, ce n’est pas vraiment un « autre milieu », mais ça me plairait vraiment beaucoup!

Vous avez fait beaucoup de collaborations avec d’autres artistes. Si vous pouviez choisir un artistes ou un groupe avec lequel vous aimeriez faire une nouvelle collaboration, ce serait qui?

Min Kyung : Peut-être Jay-Z.

Hae Ri: Il y a beaucoup d’artistes en Corée, c’est trop difficile de choisir! *rires* Je suppose que n’importe quelle collaboration peut se révéler intéressante!

DSC_7007

Min-Kyung, en plus de votre carrière de chanteuse, vous avez également été MC pour l’émission de KBS Immortal Song 2. Pouvez-vous nous parler un peu de votre expérience en tant qu’animatrice?

Min Kyung : En fait, je ne l’envisage pas du tout comme un autre « pan » de ma carrière. Pour moi, les deux sont liés, et travailler comme MC ou travailler comme chanteuse, c’est dans les deux cas un travail de scène, où il faut constamment être attentif à tout ce qui se passe autour.

Hae-Ri, vous avez été castée pour interpréter en février dernier Constance, le premier rôle féminin de l’adaptation coréenne du Mozart, l’Opéra Rock français. Pouvez-vous partager un peu cette expérience avec nous?

Hae Ri : Une comédie musicale, c’est une expérience très enrichissante! Les relations entre tous les acteurs et les staffs sont très différentes de la carrière de chanteuse à proprement parlé. J’ai beaucoup aimé faire ça et j’espère pouvoir m’y essayer encore… Et puis pourquoi pas tenter aussi de me diversifier encore plus en explorant d’autres domaines de la scène!!

DSC_7006

Pouvez-vous nous parler de vos projets futurs?

Hae RI : Nous avons bien sûr des projets de famille pour plus tard, mais pour le moment, nous voulons nous concentrer sur Davichi et faire tout ce qui est en notre pouvoir pour devenir meilleures et rassembler de plus en plus de fans!

En dehors de votre travail, avez-vous des hobbies?

Min Kyung : Moi j’aime regarder des films sur mon temps libre! J’aime les films plein de fantasy et de merveilleux, et aussi les films romantiques!

DSC_7009

Arrivez-vous à vous ménager du temps dans vos emplois du temps pour votre vie privée?

Min Kyung : Nos emplois du temps sont chargés, mais on trouve du temps malgré tout pour voir nos amis et sortir un peu.

Dans la musique coréenne, y a-t-il un artiste ou un groupe que vous admirez?

Min Kyung : J’admire beaucoup les artistes qui paraissent porter « l’âme coréenne ». C’est peut-être difficile à saisir pour des français, mais quelqu’un comme Kim Kwang Seok faisait passer dans ses chansons quelque chose de profondément ancré dans la Corée, quelque chose qui rappelle toutes les guerres et les obstacles qui ont modelés notre pays pour en faire ce qu’il est aujourd’hui et fait de nous ce que nous sommes. En Coréen, nous appelons ça le « Han ». C’est une notion qui doit paraître étrange aux gens de l’extérieur, mais pour un Coréen, c’est un sentiment un peu triste, parfois même à la limite du désespoir et vraiment indissociable de ce que nous sommes. J’admire par-dessus tout les artistes capables d’intégrer le « Han » à leur musique.

DSC_7011

La Kpop est en ce moment en plein « boom » dans le monde entier. Que pensez-vous de ce succès?

Min Kyung : Nous ne sommes pas des « idols » à proprement parlé, donc nous ne ressentons pas vraiment ce succès à l’international. Nous sommes toujours un peu étonnées de voir que des gens hors de la Corée et plus encore hors de l’Asie, savent qui nous sommes et connaissent notre musique! On nous a dit que notre popularité à l’étranger était en grande partie due aux chansons que nous avons interprétées pour des dramas qui ont eu beaucoup de succès comme Secret Garden. Et en même temps bien sûr, nous en sommes très contentes et très flattées, et nous aimerions vraiment beaucoup pouvoir rencontrer ce public-là un jour!

Si vous en aviez l’opportunité, seriez-vous intéressées par une carrière internationale, en France notamment?

Hae Ri : Pour le moment nous n’avons eu la chance que d’aller chanter au Japon, mais dans le futur, pourquoi pas? L’Europe ou les États-Unis ce serait vraiment génial! Quant à la France, on adore Paris mais… le français, c’est trop difficile à apprendre, on ne pourra jamais parler aux fans!! *rires*

DSC_7012

Pour finir, un petit message pour le public français?

Min Kyung : En tant que Davichi, nous essayons toujours d’offrir à nos fans des chansons qui soient belles et « puissantes » et qui incarnent à notre manière le « Han » coréen dont nous parlions tout à l’heure. Nous sommes très heureuses de savoir que notre musique parvient à toucher des gens au-delà des frontières de la Corée, aussi loin même que la France, alors même que votre culture est si différente de la notre. Nous garderons ça en tête désormais quand nous chanterons, et nous vous remercions de votre soutien. S’il vous plaît, continuer de nous suivre et de nous écouter, car de notre côté, nous ferons toujours de notre mieux pour vous plaire!

Les 2 jeunes femmes se prêtent ensuite gentiment au jeu d’une petite séance photo avant de retourner travailler nous laissant heureux de cette belle rencontre.