[Interview Exclusive] Bump.Y

Pour commencer, pouvez-vous vous présenter à notre public français?

Mary : Enchantée ! Je m’appelle Matsuyama Mary et je viens d’avoir 20 ans. Je ne suis jamais allée en France mais c’est un pays qui me fait rêver et je suis très heureuse de savoir qu’il y a des gens qui nous connaissent là-bas !

Nanami : Je suis Sakuraba Nanami, j’ai 19 ans. Pour moi la France a l’image d’un pays calme et tranquille, un endroit qu’il faut avoir vu une fois dans sa vie, et comme Maeri, je suis contente de savoir qu’il y a en France des gens qui savent ce qu’est bump.y !

Matsuri : Je suis Miyatake Matsuri, j’ai 12 ans. J’adore Paris! Même si je n’y suis jamais allée, on m’en a beaucoup parlé et maintenant, je voudrais vraiment aller voir la tour Eiffel !

Mio : Je suis Miyatake Mio, j’ai 15 ans. La France a toujours été le pays au monde où j’ai le plus envie d’aller, alors de savoir qu’en France, il y a des gens qui savent qui je suis, ça me fait vraiment très plaisir ! Merci beaucoup !

Sara : Je suis Takatsuki Sara et j’ai 14 ans. Je suis… amoureuse de la France ! *rires* J’adore votre pain !

_MG_0036

Vous donnez une impression de fratrie, comme 5 sœurs qui chanteraient ensemble. Comment le ressentez-vous entre vous, dans votre vie de tous les jours?

Nanami : Nous venons toutes de province, alors ici, à Tokyo, nous habitons toutes ensemble le même dortoir. Au final, on passe plus de temps toutes les cinq qu’avec nos vraies familles, donc oui, je pense que nous sommes en quelque sorte vraiment devenues des « sœurs ».

_MG_0393

À la base de cette idée de « fratrie », il y a le fait que les 5 membres de bump.y ont des âges très différents, allant de 12 à 20 ans. Cette grande différence d’âge est-elle parfois la cause de problèmes entre vous ?

Mary : Au tout début, quand j’ai rencontré les autres membres de bump.y pour la première fois, j’ai été très surprise ! Mais au final, quelles que soient nos expériences antérieures, en tant que bump.y, nous nous sommes toutes retrouvées sur la même « starting line », avec les mêmes activités et les mêmes défis à remporter. De temps en temps, notre différence d’âge ressort quand par exemple j’écoute une musique dont j’étais fan quand j’avais 12 ans et que Matsuri n’en a jamais entendu parler… Dans ces moments-là, je me sens vieille !!

_MG_0340-2

Pouvez-vous nous donner, pour vous, le point fort du membre de bump.y assis à votre droite ?

Mary (sur Nanami) : Pour moi, Manami est la personne par qui bump.y est devenu un vrai groupe. Bien que je sois la plus âgée et la leader du groupe, je pense que Nanami en est en quelque sorte le « ciment » !

Nanami (sur Matsuri) : Matsuri est la plus jeune d’entre nous et on aurait pu s’attendre à ce qu’elle s’en serve pour se faire « chouchouter » ou pardonner ses erreurs par exemple, mais depuis le début, elle m’a toujours impressionnée par l’énergie et le travail qu’elle met à se maintenir au niveau du groupe, et par l’attention qu’elle porte justement à ce que son âge ne soit pas un fardeau pour les autres !

Matsuri (sur Mio) : Pour moi, Mio est la meilleure de nous toutes en danse, et elle m’aide toujours gentiment à apprendre et maîtriser les chorégraphies de bump.y… *réfléchit* même si des fois elle fait un peu peur ! *rires*

Mio (sur Sara) : Sara n’a encore que 14 ans, mais elle a déjà cette apparence de maturité qui la rend très « classe » et très « adulte ». Et en même temps, elle est encore au collège, et on peut avoir avec elle les mêmes discussions qu’avec les autres filles de 14 ans : j’aime beaucoup cette espèce de « double personnalité » qu’elle a !

Sara (sur Mary) : En tant que leader, Mary est celle à qui on demande le plus et je l’admire un peu pour la manière dont elle tient ce rôle. Je pense que si elle n’était pas là, bump.y cesserait sans doute d’exister.

_MG_0306-2

Vous venez d’annoncer un nouveau single, Garagetcha ~ GOTTA GETCHA ~, pour le mois de juin. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Mary : Ce prochain single s’inscrit vraiment dans le style de ce qu’a fait bump.y jusqu’à présent : une chanson que tout le monde, des plus jeunes aux plus âgés, puisse prendre plaisir à chanter.

Nanami : Que ce soit au Japon, en France ou en Corée (NA : le single inclut une cover de Jang Geun Suk), nous voulons créer des chansons qui passent par-dessus les frontières, et qui donnent simplement envie de chanter et de danser à ceux qui les écoutent !

_MG_0065-2

C’est une des particularités de bump.y : vous êtes toutes des actrices en plus d’être des chanteuses. Chacune d’entre vous peut-elle nous dire quelle a été son expérience d’actrice favorite ?

Mary : Pour moi, c’est sans doute ma récente participation au drama GARO ~ MAKAISENKI ~ qui m’a le plus marquée. C’est une série avec énormément d’action, énormément de cascades et des combats, donc le tournage est long et fatiguant, mais c’était vraiment un travail intéressant !

Nanami : Pour moi, c’est définitivement le film The Last Ronin (NA : diffusé à Paris au festival Kinotayo en 2010) que je chéris dans ma carrière d’actrice ! J’ai souvent joué des rôles de lycéenneet j’étais vraiment heureuse de me voir proposer un rôle dans un film historique. Ce tournage m’a permis de rencontrer des acteurs qui ont beaucoup d’expérience et de travailler à leurs côtés : j’ai énormément appris !

Mitsuru : Pour moi, c’est la pièce de théâtre de SAMURAI 7, où j’ai eu la chance de jouer en 2008 ! Je venais juste d’arriver à Tokyo, et quelque part, cette pièce m’a soudainement mise en face de toutes mes lacunes. Ca a vraiment été difficile, car je me rendais compte de tout ce que je ne savais pas faire et de tout le chemin à parcourir. Mais en même temps, ça a été un formidable « tremplin » car cela m’a convaincue que c’était bien ce que je voulais faire et que ça valait la peine de s’y donner à fond !

Mio : Moi, plutôt qu’un film ou un drama, je suis particulièrement attachée à l’émission BIT WORLD, pour laquelle je travaille tous les vendredis depuis bientôt 4 ans. C’est un programme pour les enfants, et je ne me lasse pas d’interagir avec eux, et de m’amuser de la manière dont le studio vide – on travaille sans décor devant un fond bleu ! – devient devant la caméra un lieu un peu féerique.

Sara : La question porte sur nos carrières d’actrices, mais si on me demande ce que je préfère dans mon travail, malgré tout… ce que je préfère, ce sont les Live ! Ce n’est pas un film ou un drama, mais j’aime cette « immédiateté » du Live. À la différence d’un tournage, un show se fait devant le public : il n’y a pas de deuxième chance, il ne faut pas se louper, et j’aime énormément cet aspect-là ! En plus, c’est agréable d’avoir un retour du public !

_MG_0171-2

Un petit message de fin pour le public français?

Mary : J’espère que cette interview vous donnera envie d’en savoir plus sur nous. Et si un jour nous avons la chance de pouvoir venir à Paris, j’aimerais vraiment vous rencontrer !

Nanami : J’ai beaucoup d’intérêt pour la France, et de savoir que de si loin, des gens suivent notre travail, ça me motive énormément, que ce soit pour bump.y ou pour ma carrière d’actrice, et je vais travailler d’arrache-pied pour pouvoir les rencontrer un jour !

Mitsuru : Pour le moment, je ne suis encore qu’une enfant *rires*, mais l’idée de pouvoir visiter des pays étrangers et d’y trouver des fans de bump.y, ça me donne vraiment envie de faire de mon mieux.

Mio : La France est le pays de la mode, et l’idée de pouvoir un jour chanter pour les Français, c’est intimidant et ultra motivant !!

Sara : L’idée que quand je chante avec bump.y, ma voix est portée jusqu’en France, c’est une découverte et un grand honneur ! À tous ceux qui s’intéressent à bump.y, mille fois merci, je vais travailler encore plus pour ne jamais vous décevoir !

tsujou_jkt  shokai_jkt