[Interview Exclusive] angela

En 20 ans de carrière, ce duo est devenu un spécialiste reconnu en génériques d’animes. En alliant le timbre de voix très particulier d’Atsuko aux créations musicales de Katsu, Angela a su conquérir de nombreux nouveaux fans en juillet lors de Japan Expo. Et pourquoi pas d’autres à la suite de la lecture de cet interview ? A vous de voir !

 

  1. Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Atsuko : Bonjour, nous sommes le groupe Angela et nous venons du Japon. Nous sommes un duo et moi, je suis la chanteuse, Atsuko.

Katsu : Bonjour, moi je suis le compositeur et claviériste, Katsu

DSC_5419

  1. Pourquoi avoir choisi ce nom pour le groupe ?

Katsu : A la base je suis un vrai fan du groupe de métal américain Mötley Crüe. Ils ont une chanson qui s’appelle Angela donc je me suis dit pourquoi ne pas appeler mon groupe comme ça. C’est vraiment mes idoles.

DSC_5422

  1. Et ils vous influencent dans votre musique ?

Katsu : Non ! (rires)

DSC_5423

  1. Comment vous êtes-vous rencontrés ? Et comment vous est venue l’idée de créer le groupe ?

Katsu : Au lycée, on avait chacun notre groupe et on s’est connus à cette occasion.

Atsuko : Un jour, on a décidé tous les deux de monter à Tokyo pour percer dans la musique. A ce moment-là, on a un peu réfléchi et on a décidé de créer Angela.

DSC_5424

  1. Il y a des artistes qui vous influencent dans vos créations ?

Katsu : Yui Horie et Megumi Hayashibara de la même compagnie que nous. (rires)

DSC_5426

  1. Vous avez déjà fait un bon nombre de titres pour des animes. Êtes-vous fans vous-mêmes ?

Atsuko : Quand on était plus jeunes, on regardait beaucoup d’animes et en grandissant, on s’en était petit à petit éloigné. Mais grâce à Angela, au fur et à mesure que nous travaillons sur de nouvelles séries, notre intérêt a grandi à nouveau pour cet univers.

DSC_5421

  1. Justement, quels sont vos séries favorites ?

Atsuko : J’aime beaucoup une série qui s’est fini récemment et qui s’appellent Aku no Hana.

Katsu : Moi je suis fan d’Evangelion et de la série des Gundam.

DSC_5418

  1. Aimeriez-vous faire évoluer votre carrière en participant plus à des OST pour des films ou des dramas ?

Katsu : On a déjà pu un peu travailler pour des dramas et des films mais pour le moment, on souhaite vraiment continuer à se concentrer sur les animes.

DSC_5425

  1. C’est donc un vrai choix de carrière ?

Katsu : Il faut reconnaître qu’il y a dix ans, on a été sauvés par ce monde de l’animation donc c’est normal pour nous de continuer sur cette voie pour rendre hommage à cet univers. C’est un juste retour des choses.

 

  1. (Suite au témoignage de plusieurs personnes qui nous en ont parlé, on décide de leur poser cette question) On m’a dit que le vendredi de Japan Expo vous aviez donné un concert sauvage à l’entrée de la station de RER à côté du salon. C’est vrai ?

(Visiblement, il y a un souci de traduction de ma question qu’ils ne comprennent pas)

Katsu : Avant de commencer notre carrière, on en a fait beaucoup.

DSC_5419

  1. Non, mais on m’a parlé d’ici, lors de Japan Expo.

Katsu : Ici même ? Alors oui on l’a fait.

Atsuko : On a un peu chanté lors d’une table ronde dans le salon.

 

  1. Non, pas ici mais à la gare.

Katsu : Bien sûr. (rires)

Atsuko : Mais non. (rires)

 

  1. Des personnes vous ont peut-être imité pour ce concert sauvage ?

Katsu : Peut-être, mais pour la peine, nous, on le fera demain ! (rire)

(On ne saura donc jamais s’il y a vraiment eu ce petit concert. On compte sur vos témoignages si vous y étiez.)

 

  1. Y’a-t-il des artistes avec qui vous aimeriez faire une collaboration ?

Katsu : Yui Horie. En plus, elle a déjà repris certaines de nos chansons.

 

  1. Parmi votre discographie, y’a-t-il des chansons qui vous touchent particulièrement ?

Atsuko : C’est très difficile de choisir parmi toutes les chansons qu’on a faites car on met beaucoup d’énergie et de cœur dans toutes. Mais si je dois en choisir une ou deux, je pense que je choisirais Shangri-la et Asu e no brillant road, notre premier titre. Ces deux titres ont vraiment changé nos vies et nos carrières.

 

  1. Qu’avez-vous pensé de l’accueil de vos fans français ? Vous attendiez-vous à avoir autant de fans ?

Atsuko : Au début, quand on a vu que c’était un événement sur quatre jours, on était un peu inquiets et on se demandait si ça serait rempli chaque jour. Et effectivement, il y a eu énormément de monde tout le temps. Certains fans criaient même notre nom ou nous demandaient de chanter tel ou tel titre.

 

  1. Seriez-vous intéressés par un vrai grand concert en France ?

Atsuko : Bien sûr que nous serions très intéressés pour faire ça car là on était malheureusement limité par le temps et nous n’avons pu interpréter que 8 chansons alors qu’on en a beaucoup d’autres qu’on veut vous offrir.

 

  1. Et la France en elle-même, ça vous a plu ?

Katsu: Juste un peu. Nous irons visiter demain (NDLR : le lundi après Japan Expo).

 

  1. Un petit message pour vos fans français ?

Atsuko : C’est la première fois qu’on a la chance de pouvoir venir en France et on a eu le plaisir de découvrir un public très chaleureux et dynamique. On stressait un peu avant de se présenter ici et les visiteurs ont réussi à nous le faire oublier très vite. Il y a aussi des gens qui ont dû nous découvrir et nous entendre pour la première fois mais à la fin du show tout le public était vraiment à fond. Et ça c’était vraiment super. De notre côté on va continuer à faire des titres pour des animes, en essayant de faire toujours mieux. Donc s’il vous plaît, continuez à nous encourager et nous ferons tout pour revenir vous voir. Merci