fade

Fade nous revient avec la sortie d’un nouvel album.
Asian Wave a eu le privilège de les rencontrer, mais découvrons d’abord ensemble, ce que ce
rock banda de si particulier…

Samurais aux yeux bleus contre Cowboys aux yeux noirs

Fade, par son style et son concept,est un grouperéellement intéressant. Il est composéd’un Américain, de deux Japonais et de deuxJaponais de nationalité américaine. Ses membres sont loquaces en ce qui les concerne, comparant leurstyle à une sorte de sushi californien– au goût à la fois d’Orient et d’Occident.

Comme lesushi, qui est devenu un plat populairedans le monde entier, ils aimeraient êtrereconnus et appréciés internationalement.

Jon_2011_2000

Mais vous me direz, quel rapport entre le sushi et de la musique ?

Le message est clair : Fade envisage de devenir le premier groupe rock aux « saveurs » mixtes alliant l’Orient et l’Occident.

Leurrock  « tasteful » (comprenez ici « plein de saveurs ») est néà New-York (1991) et a évoluéau Japon (2002) pendant leurs neufs années decarrière.


Les compositions de Fade sont, en majeure partie, constituées de sons Metal
Hard Rock, distillés en bonne dose, grâce au jumelage déjanté des deux guitares de Kansei et de 5°.

Le tout est savamment orchestré et agrémenté de la richesse multiculturelle de ses membres, ce qui fait que Fade possède ce qu’il manque à nombreuses formations musicales d’aujourd’hui.

Godo_2011_2000

Formation


Rui et ses potes Kansei (G) et Noriyuki (B) sont issus et ont grandi à New-York cultivant « l’esprit américain » tout en évoluant dans un environnement japonais.

Rui, qui est à l’origine de la création du groupe, a d’ailleurs été diplômé de l’une des meilleures universités américaines connues pour former au «rêve américain». Il s’est notamment distingué en participant aux musiques : “Wish, Winter Sleep”, “Tell me” et “Shadow of Love” de l’anime NANA (en featuring avec la chanteuse Olivia).


Le chanteur, Jon Underdown, lui, est né et a grandi à Seattle, fortement inspiré par la culture japonaise durant ses divers séjours au Japon, alors qu’il n’était encore qu’étudiant. C’est à son arrivée que le groupe se forme officiellement.

Voix lead du groupe Yellow Fried Chickenzaux côtés de GACKT, il a composé des musiques pour les jeux Gran Turismo 4 et 5 (durant sa carrière solo) et a, depuis, signé avec le label européen Gan-Shin, label de Rui (DS), Kansei (G), Noriyuki (B) et 5 ° (G).

kansei_2011_2000

Il faudra attendre une décennie pour que Fade prenne vraiment forme et devienne actif, pour qu’il sorte des EPs et écume les live-houses du Japon.


Une nouvelle décennie, une nouvelle étape dans leur parcours : l’internationalisation.


« Dead Man Wonderland via l’international »

Les compositions de Fade peuvent sembler s’articuler autour de thèmes commercio-rocks ; néanmoins l’assise instrumentale, comparable à nul tube rock édulcoré, confirme un son authentique, Metal/Rock, de haute qualité.

noriyuki_2011_2000

Inspiré par Incubus, Lostprophets ainsi que le son rock américain des années 80, Fade n’a certes pas encore une discographie conséquente, mais « One Reason », opening de l’anime japonais « Dead Man Wonderland », leur assure, depuis 2011, une notoriété mondiale.

Une magie anime ces quatre générations, à laquelle, le talentueux, 5° a su injecter son « univers » particulier.

L’évolution de Fade sur la scène musicale mondiale, dépasse les nationalités, les genres, les âges et les frontières, confirmant la concrétisation d’une fusion pour le moins réussie.

Quoi qu’il en soit, il est grand temps, pour nous, de goûter à ce sushi californien !

rui_2011_2000

FADE EXPRESS


1991: Débuts à New-York de Rui (DS) et Kansei (G).


1994: Noriyuki (B) rejoint le groupe.


1998 : 5° (G) rejoint et participe au premier live act @Tokyo, Their Summer Vacation.


1999 : Ils déplacent leur « QG » de New-York à Tokyo.


2001 : Jon Underdown (Chant) rejoint le groupe.


2002 : Changement de nom du groupe qui devient alors « Fade ».

Les « Fade » sortent leur premier album éponyme en édition limitée @ Tower-record weekly chart, et font leur premier live à Shibuya, pour lequel tous les billets seront vendus en 15 minutes.


2003 : l’album « Fade » sort officiellement au Japon à échelle nationale et se classe troisième au classement hebdomadaire de Tower Record.

2005 : Sortie du 2ème album « Moment of Truth » enregistré à Los Angeles avec Mark Lappaleinen (ex-Hoobastank) et Erik Grégoire (l’ingénieur du son de Linkin Park) en mars, avec un « Japan Tour » dans vingt villes.

En juillet, leur 3ème album « Under The Sun » est commercialisé et une tournée live est programmée dans 14 villes.


2006 : « Beautiful » de l’album « Under the Sun » devient le thème du film «Songs Rainbow » par le réalisateur japonais Shunji Iwai.


2008 : Sortie du 4ème album “To Find A Better Tomorrow” mixé par Ted Jensen (P.O.D, Fall
Out Boy, Taking Back Sunday, Trapt, Yellowcard, My Chemical Romance, etc), classé 9ème au « Western Music » “Catégorie Musique japonaise” au USEN (Japon).


2009 : Présent lors de différents festivals de rock dont « ETP Fest » en Corée du Sud (avec Nine Inch Nails, Limp Bizkit), « Rush Ball », « Sweet Love Shower  » à Osaka et « Loud Park » à Tokyo avec Judas Priest, Megadeth, etc…

Sortie dans les bacs de leur 5ème album « Age of Innocence » en novembre.


2010 : Les chansons de l’album « Age of Innocence », « Mania Tambour » et « Freak Guitar » ont été reprises pour des publicités télévisées d’ABC Mart, une marque de chaussures réputée au Japon.

Année du « American Made Samurai Japan Tour 2010 »

2011 : Sortie de leur 6ème album « King of Dawn » produit par Hajime Okano en avril. Ils entament une tournée live dans 16 grandes villes du Japon.

Cet album marque leur évolution notamment avec le titre « Cosmicalism » chanté en japonais.

Leur titre « One reason » devient l’opening de l’anime japonais « Dead Man Wonderland »

ブックレット20

Ils seront présents du 21 au 25 mars, au Canadian Music Fest de Toronto, et à New-York fin mars. Une tournée européenne est également prévue.

Blog officiel : http://fadeonline.com/

Site français : http://fade-france.com

Géraldine