An Cafe –Live Cafe Tour 2012 : Nyappy Go Around the World : Tadaima ~ Okaeri

An Cafe –Live Cafe Tour 2012 : Nyappy Go Around the World : Tadaima ~ Okaeri

IMG_6302  IMG_6309

Trois ans ! C’est le nombre d’années qu’il aura fallu aux fans pour revoir AnCafe en concert en France. Et nombreux étaient ceux présents pour dire « Okaeri » au groupe si on en jugeait par la longueur de la queue devant le Bataclan en ce soir froid du 18 novembre 2012. Asian Wave aussi était présent et revient sur le concert d’un des plus populaires groupes japonais en France !

  IMG_6261 IMG_6294 IMG_6352

18 novembre 2012, Paris. D’après nos thermomètres, la température n’a pas dépassé dix degrés de la journée et pourtant certains fans font la queue devant le Bataclan depuis dix heures du matin. Pour eux, pas question de ne pas être aux premières loges pour le grand retour de leur groupe favori. Certains ont même fait le voyage depuis les Pays-Bas pour profiter au maximum de la tournée. Il n’y a pas à dire, c’est un public déjà conquis qui va accueillir Miku et sa bande ce soir… Enfin, pas complètement : certains fans espèrent quand même que la prestation du groupe sera plus longue que le très court concert de 2009 à l’Elysée Montmartre. Qu’importe, à l’ouverture des portes à 19h30, l’impatience se lit sur tous les visages !

IMG_6268  IMG_6256

C’est à 20h30, après une bonne heure d’attente, qu’un retentissant « AnCafe ni Youkoso ! » se fait entendre. Le groupe entre enfin en scène sous les acclamations du public. À l’exception de Yuki, le clavier, qui n’a pas changé de coupe de cheveux depuis sa dernière venue, le groupe est vêtu de façon assez sobre, ce qui contraste avec leur habituelle image oshare kei rose et pimpante. Petite déception : ce qui fait, selon nous, le charme d’AnCafe en concert, c’est aussi cette touche pétillante de couleurs et de tenues extravagantes. Quoiqu’il en soit, le concert démarre fort avec Maple Gunman, accompagnée de son habituelle mini chorégraphie. La voix de Miku semble avoir perdu en puissance depuis le dernier passage du groupe mais le public n’en entame pas moins en cœur le refrain de la chanson. Vient ensuite Kakusei Heroism, générique de l’anime Darker Than Black et petite favorite des fans qui semblent la connaître presque par cœur. On sent que le groupe a conquis, en à peine deux chansons, le public parisien. Le groupe fait alors une légère pause pour crier en cœur un « Tadaima » (Nous sommes de retour.) que le public peine à comprendre et seuls quelques « Okaeri » (formule en réponse à « Tadaima ») se font entendre dans la salle. D’un anglais maladroit, Miku annonce que le groupe est content d’être de retour à Paris.

IMG_6137  IMG_6179

Le concert reprend avec Tekuseta Kousen et Miku au tambourin. Les fans connaissent parfaitement l’attitude à avoir pendant cette chanson et frappent des mains en rythme avec le chanteur. Pour l’instant, rien à dire, le groupe fait son boulot, mais à aucun moment on ne sent du plaisir malgré les « Paris, aishiteru » (Paris je t’aime) qui fusent. Seul Yuki, au clavier, semble vraiment heureux d’être là. Quoiqu’il en soit, le concert continue et le groupe enchaîne avec Wagamama Koushinkyoku puis Escapism durant laquelle Miku fait sauter le public à l’unisson. Même si le groupe ne décroche quasiment pas un sourire, le public est ravi du choix des chansons et les accueille toutes avec un plaisir non dissimulé. Le groupe enchaîne alors avec une chanson plus douce, Jibun Setsumeishou, et enfin, la voix de Miku présente la puissance qu’on lui connaissait il y a quelques années. Puis c’est le très célèbre « nyappy » qui se fait entendre ! Une première véritable interaction avec le public commence alors : chaque membre du groupe est appelé par le public et se présente en français. Le concert reprend ensuite avec Amazing Blue : Yuki quitte son clavier pour rejoindre Miku au chant. On commence à sentir un léger enthousiasme de la part du groupe. S’ensuit l’énergique My Heart Leaps For C puis Snow Scene. Le groupe annonce la dernière chanson, Cherry Saku Yuuki, que les fans entonnent en cœur avec Miku. Le groupe quitte alors la scène après environ une heure de concert.

IMG_5894  IMG_5923

Mais le public en demande encore et rappelle AnCafe, qui finit par revenir après quelques minutes. Tous les membres du groupe portent un T-Shirt de la tournée, à l’exception de Miku qui arbore un T-Shirt No Life (le groupe a été interviewé par la chaîne juste avant le concert). C’est le retour de… Donald ! Le groupe entame alors Duck no Magical Adventure sur les imitations toujours aussi réussies de Donald par Miku qui n’a pas oublié sa peluche favorite. Le groupe en profite pour interagir de nouveau avec le public en cherchant à savoir qui est le plus sexy (les fans ont ainsi le droit à une étrange pause de la part du bassiste, Kanon) et qui est le plus pervers (le public est unanime, c’est Miku !). La bonne humeur et l’énergie qu’on connaissait au groupe avant leur grand retour semble venir sur ce rappel détonnant. Sur Bonds ~ Kizuna, il semblerait que le groupe prenne enfin du plaisir à jouer : on a le droit aux premiers sourires de Takuya, le guitariste, et Miku paraît enfin heureux d’être sur scène. On saluera par contre l’enthousiasme de Teruki, le batteur, et Yuki, le clavier, tout au long du concert. La fin approche vraiment et le groupe entame sa toute dernière chanson, la très célèbre Smile Ichiban Ii Onna. C’est un final en beauté que nous offre AnCafe ! Après de longues salutations sur scène, le groupe annonce un retour en France pour l’an prochain et quitte ses fans comblés.

IMG_5877  IMG_5883

Au final, pour son grand retour à Paris, AnCafe a offert à ses fans un peu plus d’une heure et demie de concert. En alliant leurs nouvelles chansons avec d’anciennes chansons chères au public, ils semblent avoir proposé une setlist parfaite. Cependant, on ne pourra pas s’empêcher de noter la disparition du visuel extravagant qui faisait l’identité du groupe ni la perte en puissance de la voix de Miku qui rendent les performances live du groupe moins impressionnantes qu’il y a quelques années. Il n’y a pas à dire, le groupe a fait son travail et a réalisé une performance de qualité, mais on peut regretter cette absence de sourire, de plaisir et de véritable interaction avec le public. On les attend en 2013 en espérant plus de sourires cette fois-là !

IMG_5934  IMG_6084