Jay Chou

Dans le monde des médias asiatiques, il y a deux types d’artistes : d’un côté, ceux qui vont et viennent au gré des charts et disparaissent aussi vite qu’ils sont apparus, et de l’autre, les artistes intemporels. Jay Chou fait partie de ces derniers. Présent dans l’univers musical chinois depuis plus de dix ans, il enchante les auditeurs avec ses mélodies douces et mélancoliques. Artiste aux multiples talents, autant chanteur ou acteur que musicien, il est pour beaucoup celui qui permet aux néophytes de commencer à apprécier la musique chinoise. À votre tour de découvrir cet homme d’exception !

dsdsq

L’étoile de Taïwan

Jay Chou, né en 1979, entre dans le monde de la musique très jeune. Poussé par ses amis, il participe à un concours de jeunes talents, au cours duquel il est repéré par des professionnels qui décident de l’employer en tant que compositeur. Deux ans plus tard, il signe un contrat avec Alfa Music qui le porte sur le devant de la scène. Si son premier album rencontre un franc succès et reçoit les éloges de la presse, c’est la sortie de son second album « Fantasy » qui va propulser Jay au rang de superstar. Depuis, son style unique lui a permis d’abord de conquérir l’île de Taïwan, dont il est originaire, puis l’Asie entière. La Chine, Hong Kong, Singapour, le Vietnam, la Thaïlande, le Japon, la Malaisie ou encore l’Indonésie : tous vibrent pour Jay. À tel point qu’il a remporté le World Music Award quatre fois ! Depuis la sortie de son premier opus en 2000, Jay a sorti ses albums au rythme d’un par an (sauf en 2009), chacun se vendant à plusieurs millions d’exemplaires. Aujourd’hui, il est assurément une valeur sûre de la musique asiatique. Essayons de comprendre ensemble les raisons de son succès.

jay-chou_1024x768_67588

Un style unique

Les conventions voudraient que l’on décrive le style de Jay Chou comme de la pop. Ce serait ne pas rendre hommage à la créativité dont il a sans cesse fait preuve. En effet, Jay est un des rares artistes capable de faire des allers retours incessants entre plusieurs styles musicaux sans perdre sa patte. À tel point que les médias chinois ont inventé un terme pour classifier sa musique : c’est le « style Chou » ! Tantôt ballade, tantôt R&B, tantôt rap, Jay navigue entre les styles.

fd;

Ce que l’on note avant tout chez lui, et ce qui le rend si unique, c’est l’hommage qu’il rend à la musique traditionnelle chinoise. De formation classique, Jay maîtrise son art jusqu’au bout des doigts, ce qui lui permet de jouer confortablement avec sa musique, de la manipuler et de transcender les codes. Il n’hésite pas à faire les mariages d’instruments les plus improbables : rap et musique traditionnelle chinoise, ce n’était pas gagné d’avance… et pourtant, ça marche. La musique chinoise a cela d’intéressant qu’elle explore des tonalités et des notes que les oreilles occidentales n’ont pas l’habitude d’entendre. La gamme chinoise, tout comme d’autres gammes dans les musiques du monde, possède plus de notes que la gamme à 7 notes (do ré mi fa sol la si) que l’on connaît si bien. À l’écoute, la musique chinoise titille l’oreille. Cependant, la richesse de cette musique peut ne pas atteindre les jeunes générations, tout comme on rechigne parfois à écouter de la musique classique. C’est le pari que Jay Chou a relevé avec brio : réconcilier musique moderne et musique traditionnelle.

Jay-chou

Ses thèmes de prédilection

Jay chou possède un atout de choix dans sa manche : son parolier, Vincent Fang. Ce dernier s’est chargé d’une bonne moitié des paroles des chansons de Jay, et l’a aidé à développer cette atmosphère si particulière et si mélancolique qui hante ses chansons. Si l’amour est bien sûr un thème de prédilection, il est loin d’être le seul, et est traité d’une façon bien particulière. Fidèle à la tradition chinoise, Vincent Fang écrit ses textes comme on écrit un poème. Ses mots sont aériens et abstraits, abordant le thème de l’amour comme on décrit une fleur délicate. Jay, quant à lui, aime à écrire des chansons abordant des sujets de société. Il a notamment écrit sur l’implacable urbanisation, les légendes chinoises ou les valeurs familiales.

zerze

Par où commencer ?

Au vue de sa discographie conséquente, il paraît utile de vous guider dans votre découverte de Jay. Les trois albums qui représentent le mieux l’ensemble de sa carrière sont Ye Hui Mei, Common Jasmin Orange et November’s Chopin. Ces albums contiennent toutes les recettes qui ont fait son succès. En termes de titre, l’écoute de Qi Li Xiang, Qing Tian, Qing Xing, Fa Ru Xue (Hair Like Snow) ou Simple Love devrait vous convaincre !

Discographie

Année

Titre

Titre chinois

2000

Jay

周杰倫同名專輯

2001

Fantasy

范特西

2002

Eight Dimensions

八度空間

2003

Ye Hui Mei

葉惠美

2004

Common Jasmin Orange

七里香

2005

November’s Chopin

十一月的蕭邦

2006

Still Fantasy

依然范特西

2007

On The Run

我很忙

2008

Capricorn

魔杰座

2010

The Era

跨時代

 

En parallèle de ses propres albums, Jay a aussi collaboré à de nombreux titres d’autres artistes, à la composition ou au chant. Il a notamment écrit et interprété une chanson qui est devenue le thème officiel des Jeux Olympiques de Pékin, en 2008.

Il a aussi sorti de nombreux albums et DVD live.

dsfsd

Jay Chou au cinéma

Unanimement reconnu pour ses talents de chanteur, Jay l’acteur est, lui, plus critiqué. Beaucoup lui reprochent son visage inexpressif et son jeu minimaliste. Cela n’empêche pas ses films de cartonner à travers l’Asie. Pour son grand début au cinéma, il choisit d’incarner le personnage principal dans l’adaptation cinématographique du manga « Initial D ». Un rôle qui lui permet de mettre un pied dans le marché japonais. Il a récemment pu, pour la première fois de sa carrière, se rapprocher d’Hollywood, puisqu’il a obtenu le second rôle du blockbuster « The Green Hornet », où il a joué aux côtés des stars Seth Rogen et Cameron Diaz. Si on ajoute à cela qu’il compte se mettre derrière la caméra tout en jouant dans ses futurs projets cinéma, Jay semble bien parti pour conquérir le monde !

Si vous voulez le découvrir en tant qu’acteur, je vous conseille l’excellent film « La Cité Interdite », qui vous plonge dans l’univers feutré et fantasque de la cour impériale de Chine à un moment tourmenté de son histoire.

Filmographie

Année

Date de sortie cinéma en France

Titre

Titre chinois

Pays

Rôle

2003

Hidden Track

尋找周杰倫

Chine

Lui-même

2005

Initial D

頭文字D

Chine, Hong Kong

Takumi Fujiwara – personnage principal

2006

2007

La Cité interdite (Curse of the Golden Flower)

滿城盡帶黃金甲

Chine, Hong Kong

Prince Jai – Yuan Jie

2007

Secret

不能說的秘密

Chine, Hong Kong

Jay – personnage principal

2008

2008

Shaolin Basket (Kung Fu Dunk)

功夫灌籃

Hong Kong

Fang Shi Jie – Personnage principal

2009

The Treasure Hunter

刺陵

Hong Kong

Qiao Fei – Personnage principal

2010

2011

True Legend

蘇乞兒

États-Unis, Chine, Hong Kong

Le dieu du Wushu

2011

2011

The Green Hornet

青蜂俠

États-Unis

Kato – Second rôle

Secret 2

尋找周杰倫 2

Chine, Hong Kong

À venir

The Viral Factor

逆戰

Chine

Personnage principal

2012

À venir

Initial D 2

頭文字D 2

Chine, Hong Kong

Takumi Fujiwara – Personnage principal

;

Jay Chou est un artiste qui a su réconcilier tradition et modernité, touchant ainsi une population entière. Son succès, qu’il soit dans les bacs ou dans les salles de cinéma, ne s’est pas essoufflé depuis ses débuts, et son talent nous promet encore de belles années d’émotions. Découvrez vite cet artiste qui ne vous laissera certainement pas indifférent !

Sica