Osozaki no Himawari

Chaque saison, le Japon nous offre de véritables perles en termes de dramas et Osozaki no Himawari est de ceux-là. Ainsi, c’est avec un plaisir non dissimulé qu’Asian Wave a choisi de vous présenter ce drama qui marque le retour d’Ikuta Toma sur petit écran après deux ans d’absence !

aedd2a71

Histoire :

Kodaira Jotaro, diplômé d’une université tokyoïte approchant de la trentaine, enchaîne les petits boulots sans parvenir à décrocher un véritable contrat. Alors que son énième petit boulot prend fin, sa petite amie, lassée de ces échecs, le quitte. Dans l’impossibilité de payer son loyer à Tokyo, il accepte un emploi dans une petite ville de province, Shimanto, qu’il devra aider à redynamiser. Il va y découvrir une vie à l’opposé de sa vie tokyoïte et y faire des rencontres qui vont changer sa vie…

Les personnages :

18867290

Kodaira Jotaro, interprété par Ikuta Toma (Majo Saiban, Maou, Hanazakari no Kimitachi E 2007, …) : Jeune homme incapable de déterminer ce qu’il souhaite devenir, il décide de tenter sa chance en province et va alors apporter sa bonne humeur, son dynamise et sa naïveté à la ville de Shimanto.

d56b8c38

Nikaido Kahori, jouée par Maki Yoko (Ryoma-den, Security Police, Tokyo Friends, …) : Jeune chercheuse spécialisée en immunologie, elle est forcée de retourner dans sa ville natale par son supérieur qui souhaite la voir pratiquer. A contrecœur, elle devient donc le médecin généraliste de l’hôpital de Shimanto.

Fujii Junichi, joué par Kiritani Kenta (BECK, Rookies, JIN, …) : Jeune homme sympathique qui travaille dans la boutique de son père, il est également membre de l’équipe chargée de donner une seconde vie à Shimanto. Il devient vite ami avec Jotaro.

e339330a

Morishita Ayaka, interprétée par Kashii Yu (My Boss My Hero, Yukan Club, Akahana no Sensei, …) : Infirmière à l’hôpital où travaille Kahori, elle vit avec Matsumoto Hiroki. Très vite, Jotaro va s’intéresser à elle.

746a4aad

Matsumoto Hiroki, joué par Emoto Tasuku (Control) : Il travaille dans le service de rééducation et vit avec Morishita Ayaka. D’humeur assez taciturne, il semble garder pour lui de nombreuses blessures.

cbbd8ed6

L’avis de Mayura :

Osozaki no Himawari est un drama qui se déroule loin de l’excitation de la vie tokyoïte. Tout se fait en douceur et c’est une occasion pour le téléspectateur de découvrir les magnifiques paysages de la préfecture de Kochi. Ce drama n’est ni une comédie, ni un thriller, ni une histoire romantique mais un drama sur les relations humaines et celles-ci sont ici formidablement bien abordées. Certains lui reprocheront d’être lent mais il s’agit simplement d’un drama plein de poésie sur la redécouverte de soi.

f3f9056b

Ce drama de dix épisodes propose son lot de personnages sympathiques et il n’est pas difficile de se reconnaître dans les interrogations et problèmes de ceux-ci. Ainsi Jotaro débarque de Tokyo plein de certitudes et fort de son insouciance pour découvrir une vie totalement différente dans laquelle de nombreuses personnes dépendent de lui ; il découvre des us et coutumes différents et des préoccupations bien éloignées de ses soucis quotidiens. Kahori, qui ne jurait que par la recherche et n’avait jamais réellement pratiqué, redécouvre le métier de médecin au fil des contacts avec ses patients et des erreurs qui découlent de son inexpérience. De même, l’arrivée du jeune citadin donne un souffle nouveau aux habitants de cette ville en perdition où la majorité des habitants sont à la retraite et où les magasins ferment les uns après les autres.

20121029083454a53

Osozaki no Himawari se construit autour du renouveau apporté par Jotaro et des initiatives pour redynamiser la ville qui en découlent. Les personnages, au contact de Jotaro, reprennent courage et semblent ainsi se décider à affronter les problèmes qu’ils avaient probablement refusés d’affronter jusqu’ici. C’est un drama fort de l’humanité de ses personnages qui ont chacun leurs soucis et font de leur mieux pour aller de l’avant. On notera aussi la justesse des sentiments de ceux-ci qui ne sont pas parfaits et ne cherchent pas à l’être. Cependant, Osozaki no Himawari n’est pas un drama lourd et on appréciera souvent l’humour dont est ponctué le scénario. Impossible de ne pas apprécier le personnage de Junichi qui vous fera rire plus d’une fois ! Impossible de ne pas décrocher un sourire face aux réactions de Jotaro qui découvre des coutumes bien éloignées de celles de Tokyo ! C’est ainsi une histoire d’amitié qui s’installe entre jeunes gens du même âge, aux occupations fort différentes, mais tous liés par cette vie dans une ville qui dépérit mais qu’ils aiment profondément.

ssd1350995152169

De même, les acteurs, tels leurs personnages, semblent en symbiose et le drama offre un casting impeccable. Rien est à redire sur le jeu des acteurs tant chacun parvient à rendre spécial son propre personnage et à transmettre des émotions qui deviennent presque nôtres. Ikuta Toma démontre à nouveau que, quelque soit son rôle, il l’endosse avec talent. Maki Yoko interprète sans fausse note la jeune trentenaire qui voit ses rêves s’effondrer. Kashii Yu rend le caractère d’Ayaka complètement impénétrable et elle est aussi mystérieuse pour Hiroki (joué par l’excellent Emoto Tasuku) que pour nous. Quant à Kiritani Kenta, il démontre encore une fois qu’il est l’un des meilleurs acteurs japonais du moment en jouant un Junichi parfaitement juste et très attachant.

ssd1350995144073

A tout cela s’ajoute une bande originale qui illustre avec perfection le drama, ses personnages et ses paysages. Le choix de faire reprendre l’excellente « Anata ni » de Mongol800 par le casting principal est une très bonne façon de souligner les liens qui se tissent entre les personnages et même si, à l’écoute, la raison pour laquelle les acteurs ne sont pas devenus chanteurs est évidente, elle n’en reste pas moins un excellent opening qui vient parfaitement contrebalancer l’ending interprété par Mr Children.

580a56ab

Pour conclure, je dirais qu’Osozaki no Himawari est un drama superbe qui en touchera plus d’un. Les personnages attachants et les images magnifiques offertes par le drama sont des arguments qui vous feront aimer ce drama autant que je l’ai aimé. Mon drama favori de 2012, à découvrir au plus vite !

Mayura